Tchad : la journée des jeunes filles dans le secteur des TIC célébrée au format virtuel

0
10

Le ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication célèbre la 9e édition de la journée des jeunes filles dans le secteur des TIC ce jeudi 23 avril, à travers une conférence virtuelle.  La journée est placée sous le thème : « Promouvoir des carrières qu’offrent les TIC aux jeunes femmes et filles tchadiennes ».  

La journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC est instituée par l’Union internationale des télécommunications et célébrée dans plus de 150 pays du monde. Cette célébration a pour objectif principale la valorisation des efforts des jeunes femmes et filles afin de réduire la fracture numérique. Aussi, c’est une occasion d’encourager les filles à poursuivre les études dans le secteur technologique à travers des formations en codage et aussi les encourager à faire carrière dans ce secteur en pleine croissance.

Compte tenu de la pandémie du COVID-19 et les mesures fixées par le gouvernement tchadien, le ministère en charge des TIC a jugé utile de célébrer cette journée au format virtuel. Une  vidéo-conférence virtuelle a été organisée à cette occasion. 5 lycées et 3 instituts d’enseignement supérieur se sont connectés pour suivre en direct le débat autour du thème : « promouvoir des carrières qu’offrent les TIC aux jeunes femmes et filles tchadiennes ». La conférence est diffusée sur les réseaux sociaux.

Mahamat Saleh Brahim, directeur général adjoint du ministère des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, a insisté sur l’égalité entre l’homme et la femme. Notamment, pour permettre aux jeunes femmes d’être aussi des puissants agents du changement dans ce secteur où les hommes se trouvent en majorité.

« La célébration de la journée internationale des jeunes filles dans le  secteur des TIC demeure un cadre inspirant, avec l’échange et le partage des expériences des femmes leaders tchadiennes dans le secteur des TIC »  Mahamat Saleh Brahim.

Leave a Reply