Tchad : la jeunesse tchadienne présente un mémorandum en faveur de la paix

Tchad : la jeunesse tchadienne présente un mémorandum en faveur de la paix

Plusieurs organisations et associations de la jeunesse tchadienne réunies autour du Collectif des associations et mouvements des jeunes du Tchad(Camojet) ont présenté un mémorandum en faveur de la paix au Tchad.

Ce mémorandum se veut un appel au dialogue et au respect des principes et valeurs citoyens. C’est un document de 13 points que voici l’intégralité :

Nous, organisations des jeunes de la société civile, déclarons ce qui suit :

  1. Lançons un appel vibrant à tous les citoyens tchadiens de s’abstenir de faire recours à la violence comme moyen de revendication politique ;
  2. Rejetons et condamnons toute prise de pouvoir et autres revendications par les armes et la violence ;
  3. Réaffirmons notre attachement à la légalité, à l’ordre constitutionnel, au dialogue et à la lutte pacifique des citoyens ;
  4. Encourageons les acteurs politiques, la société civile, les syndicats, les médias,  les Tchadiens de l’intérieur et ceux vivant hors du territoire national à la préservation de la paix, des valeurs républicaines, de la cohésion sociale et de l’unité nationale et ce dans le respect de la légalité républicaine ;
  5. Encourageons le Gouvernement et l’ensemble des forces vives de la Nation à prévaloir le dialogue comme moyen de résolution des différends ;
  6. Demandons au Gouvernement de lutter contre l’instabilité sociopolitique et l’insécurité en milieu urbain et rural, les conflits communautaire notamment les conflits agriculteurs éleveurs ;
  7. Interpellons le Gouvernement à lutter contre l’impunité sous toutes ses formes, conformément au principe constitutionnel de l’égalité des citoyens devant la Loi ;
  8. Interpellons le Gouvernement à fournir  des efforts conséquents et sans complaisance à résoudre les difficultés socio-économiques telles que la crise énergétique dans son ensemble, la non accessibilité aux TIC, la cherté de vie et la mauvaise  gouvernance ;
  9. Interpellons le Gouvernement à apporter des solutions pérennes au problème du chômage accru des jeunes en rendant les services de la fonction publique et le secteur privé accessibles à tous sans discrimination, à promouvoir et à encourager l’auto-emploi et l’entrepreneuriat , en créant les conditions nécessaires ;     
  10. Encourageons et soutenons les pays amis et partenaires du Tchad à appuyer le processus électoral, à soutenir les efforts de paix et de la stabilité, dans le respect des droits humains ;
  11. Demandons aux partis politiques de servir de modèle de référence pour l’engagement politique de la nouvelle génération et la motiver à aimer et gouverner patriotiquement la République ;
  12. Interpelons les plus hautes autorités de la République à revoir leur décision qui prive l’implication des acteurs de la société civile  au sein du Cadre national de dialogue politique (CNDP) et de la Commission Electorale Nationale  Indépendante (CENI) pour une élection libre et transparente acceptée de tous ;
  13. Les signataires du présent Appel s’engagent à soutenir toute initiative concourant au dialogue, à la paix, à la stabilité, à la cohésion sociale et à l’unité nationale.

LIRE AUSSI : le conseil des ministres adopte la politique nationale de la jeunesse

Laisser un commentaire