Tchad : la grève illimitée largement suivie dans la capitale

Tchad : la grève illimitée largement suivie dans la capitale

Ce lundi 28 mai 2018 débute au Tchad une grève illimitée dans le secteur public. Grève lancée par la plateforme syndicale revendicative pour contester le non-respect d’un accord signé avec le gouvernement.

Tôt ce matin à N’Djamena, aux heures des pointes, la circulation est fluide, pas assez des véhicules qui sont pressés à se rendre au boulot.

Les enseignants des écoles et lycées publics ne se sont pas présentés dans les salles de classe. Au lycée Felix Éboué, les élèves sont dans la cour, d’autres en train de jouer au basket.

Du côté de l’université de N’Djamena, les bus de transport des étudiants circulent, mais les enseignants aux premières heures des cours, ne sont pas là.

Dans les hôpitaux et centres de santé, un dispositif de service minimum est instauré. Ces services minimums sont dans les urgences, dans les services de réanimation et a la maternité, etc.

Les services de sécurité sont mobilisés à cet effet pour des éventuels débordements des étudiants et élèves. C’est le cas d’une petite manifestation des étudiants devant les facultés d’Ardepdjoumal et le lycée Brahim Itno de Farcha où la police a eu a tiré de lacrymogène pour les dispersés.

Laisser un commentaire