Tchad : la grève des enseignants entraine des manifestations des élèves

Tchad : la grève des enseignants entraine des manifestations des élèves

Ce lundi 29 janvier 2018, les écoles publiques de N’Djamena sont fermées. Les enseignants qui ont constaté la diminution de leurs salaires lors de la paie de janvier 2018 sont rentrés en grève. Les élèves abandonnés à leur sort et en solidarité avec les enseignants ont manifesté leur colère en brulant des pneus et échangé quelques jets de cailloux avec les forces de l’ordre dans plusieurs lycées de la capitale.

Les pare-brise de quelques voitures ont été touchés sur l’avenue Mobutu devant le lycée Felix Éboué. Dans ce grand lycée de la capitale, la police a renvoyé tous les élèves de la cour.

Au lycée de Gassi, les élèves ont perturbé la circulation sur l’avenue Jacques Nadingar en mettant à travers de la route des grosses pierres. La police secours a fait usage du gaz lacrymogène pour disperser la foule.

À Farcha les élèves du lycée Ibrahim Mahamat Itno ont brulé des pneus non loin du Rond-point globe terrestre. La police est restée impuissante devant les flammes et la fumée que dégagent les pneus.

Au lycée de la liberté dans le 4e arrondissement, les élèves ont érigé des barricades devant leurs écoles pour dire non à la diminution des salaires de leurs enseignants.

L’on nous signale que dans les provinces, à Bongor, Pala, Kelo les cours ont été suspendus par les chefs d’établissement pour éviter toute altercation avec la police.

Un commentaire

  1. Abakar Mahamat Allamine Medellah
    30 janvier 2018 at 6 h 59 min Répondre

    Tenez au bout

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :