Tchad : la grève annoncée risque de compromettre l’année scolaire en cours

Tchad : la grève annoncée risque de compromettre l’année scolaire en cours

Les centrales syndicales déclenchent à partir de ce lundi une grève illimitée dans le secteur du public. Cette grève n’est pas sans conséquence dans les établissements scolaires qui s’apprêtent a composé les examens de fin d’année d’ici fin juillet 2018. L’année scolaire 2017-2018 a déjà été perturbée par une grève dès le début de l’année 2018 à mi-mars. Le ministère de l’Éducation nationale a revu le programme scolaire en réduisant le temps de congés pour rattraper le temps perdu tout en repoussant les examens de fin d’année.

Cette grève qui commence ce lundi est de la responsabilité du gouvernement qui n’a pas respecté l’accord signé avec les syndicats. À quoi sert de signer un accord pour n’est pas la respectée ? s’interroge un fonctionnaire. « Le gouvernement tchadien n’est pas conscient de l’avenir de ses enfants qui perdent la moitié de l’année scolaire a la maison au lieu d’être dans les salles de classe » ajoute-t-il.

Quant aux parents d’élèves, ils s’en remettent à Dieu, dans l’espoir d’une solution miracle.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :