Tchad : La FAO équipe les chameliers pour une meilleure production

Tchad : La FAO équipe les chameliers pour une meilleure production

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a procédé le jeudi 18 janvier 2018 à la distribution des matériels pour une bonne pratique d’hygiène du lait de dromadaire à Lamadji, à la sortie Nord de N’Djamena. C’était en présence du ministre de l’élevage et des productions animales, Dr Mahamat Annadif Youssouf.

Cette distribution de matériels aux chameliers entre dans le cadre du « Projet d’appui au renforcement des capacités des acteurs des chaines de valeur lait et viande de dromadaire en périphérie de N’Djamena ». Il s’agit d’un projet mis en place  en place à la demande de l’Etat tchadien avec l’appui de la FAO. Car, selon le ministre de l’élevage et des productions animales, il est à remarquer que depuis quelques temps, les chameliers nomades ont commencé à s’installer dans les périphéries de N’Djamena.

Dans ce cadre, le lot de matériels que le projet met à la disposition des acteurs pourra utilement contribuer à rendre plus performant le travail de valorisation du lait et de la viande de dromadaire. Ce lot comprend notamment : 10 motos tricycles qui permettront de collecter et de distribuer le lait de chamelles ; 06 réfrigérateurs grands modèles pour la conservation du lait et de la viande, 1500 bidons mazecans pour la collecte et la distribution du lait ; des médicaments et vaccins pour les groupements chameliers ; plusieurs petits matériels qui vont améliorer les conditions d’hygiène du lait et de la viande.

Selon le représentant de la FAO au Tchad, Mohamadou Mansour N’Diaye, son organisation a « engagé avec  les chameliers un travail de structuration de leur mode de production, le but étant que tous les groupements concernés puissent bénéficier des meilleurs procédés pour renforcer leur connaissance du métier et pérenniser les bonnes pratiques mêmes après la clôture du projet ». C’est ainsi que quelques 120 acteurs spécialisés dans la valorisation du lait et 50 bouchers ont été formés respectivement sur l’hygiène du lait et de la viande.

La FAO mettra à la disposition de tous les acteurs des chaines de valeur du lait et de la viande de dromadaire « un guide des bonnes pratiques d’hygiène dans la filière cameline au Tchad », a précisé M. Mansour N’Diaye.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :