Tchad : la direction de Saar Assurances donne des précisions sur son administration provisoire

Tchad : la direction de Saar Assurances donne des précisions sur son administration provisoire

Dans une note adressée à Tchadinfos, intitulé « Droit de réponse », la direction générale de Saar Assurances Tchad explique le contexte de la mise sous administration provisoire de la société. Par règlement N ° 007 / CIMA / 2016, la CIMA, organe de régulation du marché des assurances, a  modifié et complété le code des assurances.

Le règlement impose à chacune des 147 sociétés d’assurances en Zone CIMA de porter son capital minimum obligatoire de 1 milliard à 3 milliards de F CFA.  Compte tenu des problèmes économiques que connait la zone CEMAC et plus particulièrement le Tchad, les actionnaires de la Saar Assurances Tchad n’ont pas encore libéré le capital de 1,5 milliard nécessaire pour porter le capital actuel qui est de 1,5 milliards à 3 milliards de F CFA.  C’est pourquoi, la Commission de la CIMA, réunie en sa session spéciale du 10 mars 2020, a décidé de mettre la Saar Assurances Tchad, sous administration provisoire.  Cette même décision a été prise à l’encontre de 43 autres sociétés d’assurances de la zone CIMA pour le même motif. 

La décision de la CIMA mettant la société sous administrateur provisoire maintient le Directeur général de la Saar Assurances Tchad comme Administrateur Provisoire. Elle précise que sa mission principale « est de conduire, en collaboration avec les actionnaires actuels, les diligences requises pour rechercher d’autres partenaires et  rendre conforme le capital social aux dispositions du règlement précité ». 

Selon la correspondance adressée à Tchadinfos, des contacts poussés ont été noués avec plusieurs partenaires intérieurs et extérieurs convaincus du fort potentiel économique du Tchad et de la rentabilité de Saar Assurances Tchad.  « Les négociations à ce jour envoyées sont très avancées et devraient être bouclées dès que les limitations de mobilité des personnes imposées par la pandémie du Covid-19 seront levées » relève le document.  

Il est à noter donc que la mise sous administration provisoire de Saar Assurances Tchad n’est donc la résultante d’aucun problème de gestion et l’entreprise ne court aucun risque de fermeture. 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :