Tchad : la délivrance des documents officiels obéit-elle aux normes ?

Tchad : la délivrance des documents officiels obéit-elle aux normes ?

Sous d’autres cieux, la délivrance de certains documents officiels tels que les casiers judiciaires, certificats de nationalité, certificats médicaux, carnets de vaccination obéit à quelques exigences et démarches. Or, au Tchad, le constat en est tout autre. Se procurer ces documents c’est comme aller chercher du pain  à la boulangerie. Les vaccins prévus dans les carnets de vaccination sont au gré des usagers qui peuvent ou non se faire injecter. La consultation préalable à la délivrance du carnet de vaccination n’est pas respectée. Pas besoin d’ailleurs d’être présent pour avoir ce carnet. Tout porte à croire que, le plus important pour entrer en possession de ces documents est de payer les sommes prévues à cet effet. Pour en savoir plus, votre site Tchadinfos ouvre un dossier sur la délivrance des documents officiels au Tchad et particulièrement à N’Djamena.

2 Commentaires

  1. Tchadole
    30 août 2018 at 12 h 16 min Répondre

    Nous devrions plutôt appeler les citoyens à comprendre l’importance de ces documents et prendre exemple sur nos amis voisins pour comparaison de mentalité et de moralité.

    TchadInfos dit ouvrir un dossier; mais faites-le de façon approfondie et objective.

  2. Tahir
    30 août 2018 at 22 h 14 min Répondre

    C’est de la merde ici au TCHAD, cela fait trois ans que je suis avec un recipice d’une carte de ma nationalite!
    Je me demande et aux autorites qui le delivre cette question: Pourquoi des le debut ou la carte d’identite nouvelle se delivre en moins de vingt cinq minutes et maintenant des annees?
    c’est parcequ’il n’y a pas des machines, des techniciens informaticiens et ou va l’argent qu’on collecte pour cette carte fameuse qu’on en trouve pas?

    Ces nullards et voleurs occupent les postes et pient l’Etat, c’est inconcevable.
    Nous sommes ou? Avec des moutons ou des anes qui n’ecoutent pas? Pauvre Pays le Tchad mais on veut vivre au dos des pauvres citoyens

Laisser un commentaire