Dimanche 1 août 2021

Tchad : la commune du 7e arrondissement prend des dispositions pour prévenir les inondations

En prévision de la saison pluvieuse, la commune du 7e arrondissement a pris quelques mesures pour éviter les inondations.

La grosse pluie du vendredi 4 juin dernier avait fait des dégâts matériels dans plusieurs quartiers de N’Djamena. Des concessions inondées, des maisons détruites. Dans la commune du 7e arrondissement quelques mesures sont prises par l’exécutif pour éviter les inondations. Les caniveaux dans certains quartiers ont été curés ou sont en cours de curage. “Il y a de cela quelques semaines que les travaux de curage ont été lancés par deux entreprises qui opèrent sur les différents axes de l’arrondissement. On sait très bien que le problème d’inondation est dû au manque de canalisation. Si la mairie prend ses dispositions à temps pour pouvoir curer les caniveaux on n’aura même pas à parler des inondations parce que les voies d’eaux sont libres”, explique le maire 1er adjoint de ladite commune, Pascal Kemkoï Gueou.

Mais après le curage des caniveaux et canaux d’acheminement des eaux de pluies et eaux usées, il est constaté que ces édifices sont remplis des déchets ménagers tels que les bouteilles en verre, plastiques et d’autres objets non dégradables. Une situation que le maire 1er adjoint de la commune impute à la population. Selon lui, l’incivisme de la population dans la gestion des déchets ménagers est la cause directe de l’inondation. «A cela s’ajoute l’incivisme de certains citoyens qui refusent que les gens soulèvent les dallettes qui passent devant chez eux. Parce que tant qu’on n’arrive pas à soulever toutes les dallettes pour pouvoir curer les caniveaux c’est-à-dire qu’il y a obstacle quelque part. Ce qui peut toujours empêcher la libre circulation d’eau et toujours occasionner les inondations», a déclaré le maire 1er adjoint.

Pascal Kemkoï Gueou rassure la population que comparativement aux années précédentes, les efforts fournis cette année sont considérables.  «Je crois que cette année nous pouvons quand même dire que les choses vont bien.  Parce que nos bassins de rétention dernière Santana Hôtel sont aménagés y compris les berges de telle sorte que les bassins vont contenir assez d’eaux. Donc je pense que cette année nous n’aurons pas à déplorer le problème d’inondations et autres », relève-t-il. Il indique aussi que certains grands axes de la commune ont été aménagés. « L’axe qui quitte Hydrocarbure (une station service, ndlr) vers Boutalbagara est aménagé et l’opération curage des caniveaux continue du rond-point gazelle vers l’avenue du 10 octobre », conclut-il.

Ali Abdelkader Foulaty, stagiaire

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas et toujours 7 malades sous traitement

BREVE-La situation épidémiologique de la Covid-19 n'a pas évolué ce samedi 31 juillet 2021. Sur 386 échantillons analysés, il n'y a pas de cas...

Tchad: Mbaïlassem LeDjéndoldé présente un livre qui critique certains humanitaires

Un roman qui met en exergue "la méchanceté et la tromperie des travailleurs humanitaires", dans les camps de réfugiés, intitulé : "Les larmes de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
322 votes · 323 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité