Tchad : la CLTT salue le rétablissement des AGS et autres droits sociaux

Tchad : la CLTT salue le rétablissement des AGS et autres droits sociaux

Les dispositions de l’accord portant augmentation des AGS, primes et indemnités des travailleurs du secteur public, entre le gouvernement et les organisations syndicales, entrent en vigueur. à cet effet, le secrétaire général de la Confédération libre des travailleurs tchadiens (CLTT), Brahim Ben Seid interpelle ce 22 juillet, les travailleurs à être plus productifs.

Le 21 juillet, le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, a annoncé l’entrée en vigueur du protocole d’accord signé entre le gouvernement et les organisations syndicales le 9 janvier 2020. Cette annonce marque donc l’augmentation additionnelle des AGS (Augmentations générales spécifiques), primes et indemnités devant s’appliquer à partir du mois de juillet 2020.

Un respect du protocole salué par le secrétaire général de la Confédération libre des travailleurs tchadiens (CLTT), Brahim Ben Seid. Pour lui, malgré les dépenses sanitaires liées à la situation de la pandémie à coronavirus, le gouvernement arrive à respecter le protocole signé avec les organisations syndicales. Ceci montre que « le gouvernement est soucieux de la situation sociale des travailleurs et travailleuses du secteur public », a déclaré le secrétaire général de la CLTT.

Pour Brahim Ben Seid, ce geste est un effort du ministre des Finances et du Budget, qui a corrigé « une injustice qui était faite par d’autres ministres qui l’ont précédé ».

Du côté des travailleurs et travailleuses, le secrétaire général du CLTT a fait comprendre qu’ils sont appelés à être plus productifs, pour faire entrer plus de recettes. « Que les travailleurs soient conscients et à l’heure au travail. Il ne faut pas que cela soit un absentéisme ». Il indique qu’il reste encore, les primes de transport et les avancements des personnels gelés pendant plus de 3 à 4 ans qui seront payés en 2021.

Il faut rappeler qu’en date du 9 octobre 2016, le gouvernement tchadien a adopté une série de mesures dites “16 mesures d’austérités”, pour faire face à la crise dans lequel le pays était plongé. Une série des mesures qui a entraîné la coupe des AGS, primes et indemnités des salariés du secteur public. Ce qui a causé une série de grèves du côté des mouvements syndicaux entre 2016 et 2018.

En décembre 2019, le président de la République, Idriss Deby Itno, dans son discours adressé à la nation, a mentionné le rétablissement des AGS, primes et indemnités des travailleurs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :