Tchad : La CASAC poursuit son appel à la préservation de la paix

Tchad : La CASAC poursuit son appel à la préservation de la paix

La Coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne (CASAC) a organisé dans la soirée du samedi 30 juin 2018, dans quelques quartiers de N’Djaména, une séance de sensibilisation, relative à la préservation de la paix.

A la population des différents quartiers de la capitale, le président de la CASAC appelle les citoyennes et les citoyens à préserver la paix et la stabilité au Tchad. « Nul ne peut se prévaloir qu’il sera épargné si la paix venait à être menacée. De toute évidence, la préservation de la paix demeure pour ainsi dire, un devoir patriotique sacré » a relevé Mahamoud Ali Séïd, président de l’organisation.

Il rappelle que le Tchad a joué un rôle majeur dans le rétablissement de la paix dans beaucoup de pays en Afrique. Les exemples foisonnent, quand il s’agit de parler du rôle du Tchad en matière de paix et de stabilité en Afrique, aujourd’hui il est de bon aloi que les Tchadiens se sentent dans leur écrasante majorité fier de leur pays fait remarquer le président de la CASAC.

Mahamoud Ali Séïd demande aux populations de N’Djaména, de s’approprier de la paix et d’en faire un levier essentiel pour accompagner la marche irréversible que connaît le Tchad. « Est-il besoin de rappeler les vertus de la paix, quand on sait que sans elle, aucun développement ne verra le jour » renchérit le président.

La CASAC par la voix de son président appelle les Tchadiens à cultiver l’amour de la patrie et à œuvrer sans relâche pour que le pays soit à l’abri de toutes les péripéties. Il assure que : « la CASAC apporte son soutien à toutes les initiatives de préservation de la paix dans notre cher et beau pays le Tchad ».

Un commentaire

  1. Mbaidanem Philippe
    3 juillet 2018 at 16 h 34 min Répondre

    Le moment est tres mal choisi pour une telle caravane. Oubliez vous que la faim qui tue le peuple tchadien depuis deux ans et cette misere qui s;abat sur ce peuple ne constitue pas t.elle une menace a la paix? Pour qu’il y’ait l’instauration de la paix, il faut d’abord combattre la misere qui s’abat sur le peuple Tchadien. C’est alors que la population, une sortie ecoutera vos messages et mettra en pratique tout ce que vous dites. je vous encourage de votre initiatve mais au cour de vos differentes sensibilisations, il faudra d’abord combattre la faim qui nous menace quotidienement et une foie rassasiée, le message passera bien car ne dit t-on pas que ‘ventre plein, le negre est content?’. Je vous en prie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :