Tchad : la campagne agricole des cotonculteurs sauver de justesse

Tchad : la campagne agricole des cotonculteurs sauver de justesse

Les cotonculteurs tchadiens peuvent dormir tranquilles, la société historique Coton Tchad reprise par le groupe singapourien Olam est en train de réceptionner plusieurs milliers de tonnes d’engrais pour sécuriser la campagne agricole 2020.

La Coton Tchad a fait confiance à l’entreprise Agro Ahlam Tchad, filiale de la Holding multisectorielle Ahlam dirigée par l’opérateur économique Saleh Site Abdoulaye. Agro Ahlam a réussi à réunir en un temps record plus de 15 000 tonnes d’engrais auprès de ses partenaires en Europe et le faire acheminer en moins de deux mois au port de Douala. L’opération de transport de l’Europe au port camerounais a été opérée par le logisticien STAT/Bollore.

Lire aussi : Tchad : signature d’une convention tripartite pour la subvention des intrants agricoles

Le succès de la campagne était hypothétique, les intrants faisaient défaut. La société Coton Tchad qui est la seule à coordonner toute l’économie autour du coton a dû mettre tout en oeuvre pour s’approvisionner auprès des partenaires crédibles et expérimentés dans le domaine d’intrants agricoles.

Il est vrai que la situation de paralysie que nous impose la pandémie du Coronavirus a impacté considérablement la chaîne d’approvisionnement en marchandise du Tchad. Pour y arriver Coton a fait appel à l’entreprise Agro Ahlam et son partenaire STAT/Bollore pour l’expertise agricole et logistique.

Ces intrants sont nécessaires pour assurer un meilleur rendement en termes de production, ce qui justifiera inéluctablement la réussite de la campagne agricole.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :