Tchad : la 18ème promotion de l’Ecole nationale d’administration fait sa rentrée académique

Tchad : la 18ème promotion de l’Ecole nationale d’administration fait sa rentrée académique

Le président de la République, Idriss Deby a présidé ce lundi 4 mars, la rentrée des élèves de la 18ème promotion de l’Ecole nationale d’administration. La cérémonie a eu lieu dans les locaux de l’établissement.   

Il a fallu 45 ans pour qu’un chef d’Etat tchadien ne foule le sol de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Après le père de l’indépendance, Ngarta Tombalbaye en 1974, c’est au tour du président Idriss Deby Itno ce lundi 4 mars. Il a marqué ce moment solennel ce matin, en procédant au lancement officiel de la rentrée de la 18ème promotion de ladite école.

« Bravo ma fille, une très belle leçon aux garçons », a félicité le président Deby, le major du concours du premier cycle externe. Avec une moyenne de 15/20, Hourra Abakar Assad a fini première de ce test d’entrée. Amorçant une leçon inaugurale sur la citoyenneté, le chef d’Etat, Idriss Déby Itno, a déclaré que la citoyenneté est une notion fondamentale dans une République. « Être citoyen, c’est être titulaire des droits, mais aussi être sujet à des obligations. C’est jouir de la chose publique mais aussi participer de façon active, déférente et responsable à la gestion de la chose publique ». Il a précisé que la citoyenneté permet de former les élèves aux valeurs à l’unité, le respect, le travail, l’égalité, la tolérance et la solidarité.

Les 132 recrues de la 18ème promotion sont réparties en deux cycles :  le premier cycle dans les filières de traducteurs et d’assistants de direction bilingues ; et le second cycle dans les carrières diplomatiques et consulaires, études territoriale, administrative et sociale et dans les carrières économique et financière.

En 56 ans existence, l’ENA a formé plus de 2 500 cadres tchadiens. C’est un établissement public d’enseignement professionnel à caractère administratif. Il reste la seule institution du pays avec comme mission principale la formation initiale et le perfectionnement des cadres tchadiens afin d’assurer les tâches et les fonctions régaliennes de l’administration tchadienne.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :