Tchad: Internet sans frontières appelle l’Union africaine à réagir

Les coupures d’internet et la perturbation des réseaux sociaux continuent toujours au Tchad. Les ONG, en l’occurrence « Internet sans frontières », appelle l’Union africaine à réagir face à cette censure numérique qui ne fait que perdurer.

« Nous avons saisi la justice, ç’a n’a pas marché, nous avons fait de plaidoyers, ç’a n’a pas marché. Maintenant, nous avons le droit de pouvoir saisir les juges de la Cour africaine, pour pouvoir obliger le Tchad à respecter sa signature auprès de la Cour africaine des droits de l’homme et ses engagements aux respect des droits humains », a expliqué Abdelkerim Yacoub Koundougoumi, directeur Afrique d’Internet sans frontières, au micro de rfi.

« Si le gouvernement tchadien ne respecte pas la parole ou la décision de la Cour, cette fois-ci nous irons plus haut auprès des juridictions internationales ou utiliser d’autres moyens de pressions afin d’obliger le gouvernement tchadien à respecter le droit des tchadiens à accéder à l’internet », a-t-il renchérit.

En même temps que l’ONG cherche à saisir la Cour, elle travaille pour entrer en contact avec les entreprises de télécommunication pour mieux défendre les droits des internautes tchadiens.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :