Tchad: il faut sauver le secteur des poste et des télécommunications agonisant

Tchad: il faut sauver le secteur des poste et des télécommunications agonisant

Tout reconnait que le secteur de télécommunication est en difficultés depuis que les agences de voyages se sont transformées en Poste et télécommunication. Le secteur est entrain de mourir de sa belle mort si des mesures coercitives ne sont pas prises par le Ministère de tutelle.

Depuis la nuit des temps la société de Télécommunication de Poste et d’Epargne (STPE) joue un rôle économique et social indéniable. De nos jours, elle peine à assumer ce rôle.

Curieusement, ce sont les agences de voyage qui encaissent des centaines de millions que certains commerçants, fonctionnaires et autres citoyens envoient à leurs parents tous les jours que Dieu fait dans le Tchad profond. Aucune taxe n’est payée à l’Etat. Idem pour les courriers. Et cette opération se passe au vu et au su de tout le monde sans que cela n’attire l’attention des plus hautes autorités du pays qui se plaignent de la crise qui frappe de plein fouet le secteur des postes et télécommunication.

Ces centaines de millions et de courriers convoyés à travers ces agences de voyage sont un manque à gagner pour l’Etat. Cela génère des sommes colossales. Pourquoi l’Etat assiste impuissant et laisse faire ?

Il doit réorganiser le secteur de la poste pour lui permettre de retrouver ses lettres de noblesse. C’est la poste qui vend des timbres et c’est elle, qui doit enregistrer les correspondances et encaisser les mandats comme par le passé. Une fois, arrivés à destination, l’agent de poste procède aux convocations des ayant-droits qui viennent encaisser leur argent. Il en fait de même avec les propriétaires des courriers. Même si les nouvelles technologies de l’information et de la communication(NTIC) ont bouleversé ses activités traditionnelles, ce n’est pas la raison valable de la laisser mourir au profit des agences de voyage et autres intermédiaires qui tuent à petit feu l’économie nationale. Il faut sauver ce secteur afin de booster le développement du pays.

Le Gouvernement est interpellé, il doit récupérer ses millions qui font le bonheur des individus au détriment de l’intérêt général. Il doit réhabiliter la poste et faire en sorte qu’elle récupère son travail.

Nous osons espérer que cela aura un écho favorable auprès des pouvoirs publics.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :