Tchad : Green hackathon, une compétition pour apporter des solutions durables

SOCIETE-Après la formation sur la conception des projets  et  l’agro boot à Linia, un Green hackathon a été lancé, ce mardi 5 mars dans les locaux de l’incubateur Wenaklabs. Du 5 au 7 mars, des jeunes vont apporter des solutions dans le domaine de l’agriculture et de l’environnement.

Dans le cadre du programme Innovation verte organisé par Smart village, une cinquantaine de jeunes a été sélectionnée en fonction de leur centre d’intérêt dans le domaine de l’environnement, de l’agriculture et surtout de l’agrobusiness pour concourir à travers un Hackathon dénommé « Green Hackathon ».  

A l’entame du hackathon, les participants on été entretenus par des experts dans le domaine agro-sylvio-pastoral sur les sujets comme l’hydraulique, l’agro écologie et les énergies renouvelables.  Suite à ces présentations, les participants vont se constituer en groupe autour des thèmes suivants : agriculture connectée ; gestion de la chaîne de valeur verte ; énergie renouvelable ; gestion optimale de l’eau et  agro-écologie et recyclage. Ensuite, chaque groupe présentera une synthèse de ses travaux et formuler des objectifs clairs pour le reste de la compétition. Puis, commence les travaux en groupe et le débriefing des échanges à la fin de la journée.

Les jeunes en pleine séance d’orientation

Selon les organisateurs, les différents thèmes sont en réalité des problématiques dans le domaine de l’agriculture et ces jeunes vont par le biais de cette compétition apporter des solutions concrètes à ces problèmes.

Les événements précédant le Hackathon

Le 26 février dernier, une formation sur la conception des projets agro-pastoraux, environnementaux et durables, l’approche de durabilité environnementale dans l’économie agro-pastorale a été donnée aux jeunes dans l’optique de les outiller dans le domaine de l’innovation verte.

>Lire aussi : « Pour se faire une place dans un écosystème complexe, les jeunes doivent innover», Safia Mahamat

La deuxième activité est l’agro boot camp qui est la phase pratique du programme innovation verte. Organisé sous forme d’atelier, cette retraite est une véritable formation qui a permis aux participants d’apprendre pendant les trois  jours, les techniques de plantation,  la préparation du compost et son dosage etc. En plus, des petits ateliers sur comment dénicher une idée d’agrobusiness,  la mise en place des projets et faire valoir son idée. « Ils ont également été entretenus sur les techniques de faire valoir leurs idées par la gestion marketing, par la communication et les autres différents canaux  de communication», souligne  Safia Mahamat, l’initiatrice de toutes ces activités.  Après ces étapes, les jeunes ont procédé à la partie maraîchère où ils ont aménagé des petites parcelles pour en faire des potagers. Aussi, des démonstrations de télé irrigations leur permettant d’utiliser la technologie pour optimiser l’eau et une visite guidée dans une ferme  qui utilise l’énergie solaire pour produire de l’eau et l’usage du système de goutte à goutte. « C’est une manière de permettre à ceux qui ont déjà l’ambition d’aller dans ce sens » dit-elle.

Séance de démonstration d’implantation d’un potager

>Lire aussi : un Agro Boot Camp pour booster les compétences des jeunes dans l’agrobusiness

Laisser un commentaire