Tchad : Frappe de Barkhane : Florence Parly va-t-elle évoquer l’intervention française lors de son audition en commission ?

Tchad : Frappe de Barkhane : Florence Parly va-t-elle évoquer l’intervention française lors de son audition en commission ?

DEFENSE – Après les frappes militaires françaises et tchadiennes survenues le 3 février au Tchad, la ministre de la Défense française sera auditionnée le 6 février à la Commission de la défense nationale et des forces armées.

Hasard du calendrier ? Florence Parly, la ministre française de la Défense, sera auditionnée le 6 février à la Commission de la défense nationale et des forces armées, une commission de l’Assemblée nationale. Un exercice démocratique où les députés français vont pouvoir questionner sur des sujets précis la ministre.

Cette audition est prévue juste après les frappes de l’armée française, conjointement avec l’armée tchadienne, sur un groupe armé à la frontière libyenne. Depuis, l’Union des forces de la résistance (UFR), qui aurait été visée lors de cette intervention militaire, a dénoncé « une ingérence française ». La ministre va-t-elle apporter des éléments de réponse quant à la légitimité de l’intervention française  « en réponse à la demande des autorités tchadiennes », peut-on lire dans le communiqué de l’État-major des armées. Réponse demain. 

A REVOIR : Sécurité : l’opposition qualifie l’intervention de la force Barkhane d’ingérence

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :