Tchad : ex marché de Dembé, une latrine à ciel ouvert

Tchad : ex marché de Dembé, une latrine à ciel ouvert

L’incivisme des tchadiens souille le marchés de la capitale, précisément le marché de dembé, l’un des marchés le plus fréquenté par la population. On n’y trouve pas seulement les ordures ménagères mais bien pire que ça encore.

L’insalubrité  dans les marchés de N’Djamena, on ne cessera jamais d’en parler. Du marché ndombolo dans le 3ème arrondissement en passant par le marché cinquantenaire dans le 6ème arrondissement jusqu’au marché de Dembé dans le 7ème arrondissement, l’insalubrité reste la seule marque dominante. Marchandises et ordures se partagent le terrain. La  faute à l’incivisme des citoyens ou du moins des commerçants qui  exercent dans ces lieux.

Le cas du marché de Dembé est encore plus frappant et inquiétant. Il convient de rappeler qu’en 2011, le gouvernement a décidé de déguerpir les commerçants de ce terrain et casser le marché pour pouvoir exécuter un projet qui est resté jusqu’à présent une utopie. Ces derniers temps les commerçantes et commerçants se sont réinstallés sur le même terrain pour faire leurs affaires mais cela dans un grand dépotoir.

Ce même terrain sert à la fois de marché et de latrines à certaines personnes de la capitale. Sans gêne, ces personnes se permettent d’exhiber leurs nudités devant tous les passants pour faire leurs besoins biologiques. Tous les sexes et toutes les catégories d’âges sont dans cette pratique dénouée d’hygiène.

Vu cette situation, certains citoyens s’interrogent sur le pourquoi le gouvernement a rasé l’ancien marché. « Le gouvernement a toujours cette mauvaise habitude de déguerpir les gens sur les terrains et laisser ces terrains vierges sans l’occuper », s’indigne un usager  dudit marché en ajoutant que « De toute façon ce n’est pas un fait étonnant dans ce pays ».

Même les agents municipaux censés imposer la propreté dans la commune restent indifférents à la situation et laissent ce comportement incivique prendre de plus en plus d’ampleur.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :