fbpx
Tchad : encore des tirs sur un passant devant le palais présidentiel

Tchad : encore des tirs sur un passant devant le palais présidentiel

Selon plusieurs sources sécuritaires, un passant a reçu des balles de la garde présidentielle ce mercredi 29 juillet vers 10 heures. La personne a rendu l’âme sur place apprend, Tchadinfos.com d’une source sécuritaire.

C’est la énième fois que ce genre d’incident arrive devant le palais présidentiel. L’on se souvient encore des tirs sur les véhicules de la Force Barkhane au début du mois de juin. “Deux personnels de sécurité de Barkhane ont été blessés en raison d’une confusion d’intention sur le but d’une mission de reconnaissance de site” avait indiqué un communiqué conjoint du ministère en charge des affaires étrangères et de l’Ambassade de France au Tchad.

Lire aussi : Tchad – France: des tirs sur un véhicule français devant la résidence du président Déby

7 Commentaires

  1. Idad Bola
    29 juillet 2020 at 13 h 58 min Répondre

    Même devant l’Elysée et la maison blanche, les gens passent et se font filmer avec plaisir mais au Tchad devant la présidence est synonime de ”coup d’Etat”.

  2. All'sjdd
    29 juillet 2020 at 16 h 49 min Répondre

    Vraiment hein.on a pas des droits au tchad

  3. Cassius Clay
    29 juillet 2020 at 17 h 10 min Répondre

    C’est mieux d’interdire de rouler devant la présidence

  4. Peuradoum Ferdinand
    29 juillet 2020 at 19 h 29 min Répondre

    Je demande aux gardes Républicain de faire une preuve de maturité car la vie humaine est sacrée

  5. Doumbe Balama
    30 juillet 2020 at 1 h 48 min Répondre

    Je suis à Bamako au Mali et les gens passent à la longueur de la journée devant la présidence malienne sans être doigtés, alors à honte à ces personnes qui se reclamment promoteur de la démocraties mais commettant des tueries dictatoriales !

  6. Inosa
    30 juillet 2020 at 3 h 16 min Répondre

    Deby est devenu maréchal et pour cela les tchadiens vont tout voir. Les dictateurs n’ont pas état d’âme pour leurs semblables. J’ai toujours décrié ces pouvoirs autoritaires en Afrique. Ici à la Maison Blanche, les gens sont les bienvenus. Et au Tchad on assassine. Quel gâchis!

  7. Ismail
    1 août 2020 at 18 h 08 min Répondre

    Quel manque de respect

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :