Tchad : en partant pour l’église, une femme se fait violer et assassiner

SÉCURITÉ – Au petit matin de ce jeudi 13 février 2020, le corps sans vie d’une femme a été retrouvé quartier Abena dans le 7e arrondissement de la ville de N’Djamena.

Elle s’appelait Mopi Célestine, fidèle catholique de la paroisse Sainte Josephine Bakhita d’Atrone 1. Elle se rendait ce jeudi matin à la messe matinale qui se déroule de 5h45 à 6h30 mn. Malheureusement, Mopi Célestine n’atteindra pas son lieu de prière. Elle a été sauvagement agressée et tuée par des inconnus à côté de l’église Midmission d’Abena.

Selon la sentinelle de la paroisse, c’est vers 7 heures qu’un jeune est venu les informer du cas. Avec les prêtres et d’autres fidèles, ils se sont rendu sur le lieu et ont découvert que c’est un de leurs membres qui est victime de cette cruauté. Selon le constat fait, elle serait violée puis assassinée. Mais aucune trace de blessure sur son corps sans vie. Certaines langues supposent que ses agresseurs lui ont tordu le corps.

Les cas d’agression sont légions à N’Djamena. Braquage, vol, agression sont quotidiennement signalés. Des paisibles citoyens perdent ainsi chaque jour la vie.

7 Commentaires

  1. Moubarak djalal adoum
    13 février 2020 at 15 h 13 min Répondre

    Virement le réseau Ertel est une bonne réseau du Tchad je l’apprécie beaucoup d’une manière générale

  2. Moubarak djalal adoum
    13 février 2020 at 15 h 15 min Répondre

    Virement le réseau airtel est une bonne réseau du Tchad je l’apprécie beaucoup d’une manière générale

  3. sadou langdandji
    14 février 2020 at 11 h 53 min Répondre

    Pourquoi de tel acte inhumain au Tchad. J’invite les autorités en charge de la sécurité de mettre un peu de efforts dans le travail. Beaucoup des éléments de sécurité font la patrie d’intérêt et non de sécurité.

  4. Gakdos Kebbabe
    14 février 2020 at 23 h 32 min Répondre

    Quand La Police Jouera Son Rôle? Faut-Il Augmenter Le Nombre Des Policiers? Ça Fait Mal De Voir De Tel Acte Passer Dans Un Pays Où Le Budget Pour La Sécurité Est Enorme Sans Que La Police Ne Fasse Son Rôle.Que Les Auteurs De Ce Crime Soient Apprehender.

  5. AUDIO. ″Echos de N’Djam #15″ : l’assassinat de Mopi Célestine, ses connaissances s’expriment – My Blog
    15 février 2020 at 8 h 43 min Répondre

    […] qu’elle se rendait à la messe matinale à 5 heures, la soixantaine Mopi Célestine a fait face à la cruauté humaine, ce 13 février, à quelques centaines de mètres de sa […]

  6. Emmanuel lamdo
    16 février 2020 at 6 h 18 min Répondre

    Ouf pour ce pays de braqueurs. Paix a l’âme de la défunte. Je prie pour que ces bandits soient retrouvés et punis pour ce crime. Que l’autorité en charge de la sécurité fasse preuve de compétence dans la chose. Hazzz

  7. NIARARI CECILE
    20 février 2020 at 12 h 47 min Répondre

    C’est horrible, qu’ils soient maudits au nom du Seigneur pour lequel la pauvre maman a mérité sa gloire. Que les parents de ses bandits ne se disent avoir des progénitures dignes de ce noms. Mieux vaut mourir stériles que de faire des parasites qui nuisent et pourrissent notre Société.

Laisser un commentaire