Tchad : Djimrassem Thalès face aux problèmes de l’école

EDUCATION : L’école tchadienne est en crise. L’année scolaire 2020-2021 commence déjà avec la grève des enseignants, ce qui décourage les acteurs de l’éducation. Lors d’une conférence de presse, ce mercredi 04 novembre, le pédagogue Djimrassem Thales s’attaque au problème et fait des suggestions

“L’école tchadienne « est à terre », au point où l’on ne peut s’empêcher de se demander s’il faut encore envoyer les enfants à l’école ? Grèves intempestives, décisions ministérielles difficiles à cerner, l’éducation auTchad, sinon l’avenir intellectuel des élèves est visiblement menacé“. C’est le constat que dresse Djimrassem Thalès du système éducatif tchadien.


Cette situation, selon le pédagogue, fait que les parents et les enseignants perdent confiance en l’école publique. Si certains parents retirent leurs enfants des écoles publiques pour les inscrire dans les écoles privées, d’autres par contre observent impuissamment la situation.


Dans une conférence de presse qu’il a animé ce mercredi, 04 novembre, le pédagogue Djimrassem Thales s’est attaqué à cette situation. Il a pointé du doigt la responsabilité des autorités en charge de l’éducation nationale et surtout celle du gouvernement dans ce problème. Mais pas seulement. Il a fait quelques propositions pour sauver l’école tchadienne.


S’agissant de l’actuelle grève qui paralyse l’éducation tchadienne, Thales suggère aux protagonistes de trouver rapidement un consensus pour rendre effective la rentrée scolaire 2020-2021. En ce qui concerne l’acte ministériel autorisant le passage immédiat des élèves en classe supérieure, il interpelle le gouvernement à éviter cette erreur.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :