Tchad : deux responsables du Syndicat des enseignants-chercheurs en garde à vue

0
327

Le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur (Synecs), Jérémy Guirayo, et son secrétaire général, Mahamat Nour Ahmat Roufaye, sont en garde à vue depuis ce matin à la coordination de la Police judiciaire (PJ).

Les deux leaders du Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur (Synecs) sont arrêtés ce lundi 13 mai 2019, sur plainte de leur trésorier général. « Ils ont pris cinq millions de francs CFA pour organiser les manifestations de la célébration de la fête du 1er mai 2019 mais n’ont rien organisé », nous confie une source au ministère de l’Enseignement supérieur.

Selon une autre source, très proche du Synecs, Jeremy Guirayo et Mahamat Nour Roufaye auraient remis deux millions FCFA au président du comité d’organisation du congrès du syndicat.

Au niveau de la coordination de la Police judiciaire, il a été demandé aux responsables du Synecs de rembourser les trois millions sinon l’affaire sera transmise au parquet de grande instance de N’Djamena.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est surpris du comportement des deux responsables du Synecs, nous confie un de ses proches collaborateurs.

Laisser un commentaire