Tchad: deux journalistes de la télévision nationale placés sous mandat de dépôt

Tchad: deux journalistes de la télévision nationale placés sous mandat de dépôt

Tcham Irimma Granga, journaliste, et Tchoroma Abderahman, technicien monteur, sont placés sous mandat de dépôt cet après midi du lundi 27 avril. Il est reproché à ces deux journalistes de l’Office national des médias audiovisuels (Onama) d’avoir diffusé sur leurs pages Facebook un faux décret.

Après près d’une semaine à la coordination de la police judiciaire, les deux journalistes sont déférés ce midi à la maison d’arrêt. Ils sont poursuivis pour Association de malfaiteurs, Faux et usages de faux, et Trouble à l’ordre public.

Il y a quelques jours une fausse information a été diffusée sur les réseaux sociaux et partagée par plusieurs internautes. Le gouvernement tchadien à travers, le Secrétariat général du gouvernement a porté plainte contre X. Ainsi plusieurs internautes ont reçu la visite de la police judiciaire et sont arrêtés.

Un commentaire

  1. Klamadji
    28 avril 2020 at 6 h 21 min Répondre

    Très bien fait pour les menteurs des fausse information.moi aussi je suis vraiment très inquiète lors que j’ai l’info,mais j’ai dit que le gouvernement tchadien pensez toujours aux tchadiens donc cet décret n’ai pas vrais. merci beaucoup

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :