Tchad : leurs motos sont saisies, après avoir enfreint la barrière de Koundoul

Plusieurs personnes ont vu leurs engins saisis par les forces de l’ordre installées à l’entrée de Koundoul à la sortie sud de N’Djamena. Ces dernières sont venues acheminer leurs proches bloqués depuis hier, 1er janvier, suite aux mesures prises par le gouvernement.


Les voyageurs en provenance de la zone méridionale ont été empêchés d’entrer dans la capitale tchadienne. Cette interdiction est l’une des conséquences de la panoplie de mesures prises par le gouvernement pour contrer la propagation de la Covid-19. Ainsi, Il a été décidé, entre autres, le confinement de la ville de N’Djamena, pour une période d’une semaine.
Ces personnes bloquées dans les bus des agences de voyage ont fait appel aux clandomen et quelques proches afin de les conduire, illégalement à l’intérieur de N’Djamena. Mais les éléments des forces de l’ordre ont mis la main sur certains motocyclistes, et ont saisi leurs engins.


Environ une trentaine de bus garés sur la voie, aucun passager n’est resté, ces derniers ont dévié la barrière pour entrer à N’Djamena. Nous avons tenté de nous rapprocher du responsable de l’équipe déployée pour avoir leur position sur cette affaire mais nous avons été refoulé par des injures et menaces.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :