Tchad : des vivres et non vivres pour les sinistrés d’inondation dans 6 provinces

Ce 27 août, dans l’entrepôt de l’Office national de sécurité alimentaire (ONASA) à Chagoua, le ministre de la santé publique et de la solidarité nationale a présenté des kits d’assistance aux les sinistrés des inondations à destination de 5 provinces et les centres sociaux de N’Djamena

« Nous sommes ici pour présenter formellement la composition de l’assistance préparée par le  du gouvernement pour soutenir les sinistrés des inondations dans certaines provinces de notre pays », déclare Abdoulaye Sabre Fadoul, ministre de la Santé publique et de la solidarité nationale. « Dans ce sillage, le maréchal du Tchad a instruit le ministère de la santé publique et de la solidarité nationale de préparer une réponse humanitaire à destination de nos compatriotes qui se trouvent démunis par cette catastrophe naturelle. Avec la mobilisation du fonds de solidarité a instruit par le maréchal, nous avons renforcé la composition des kits de base avec des non vivres », poursuit le ministre de la Santé publique.

  

Le ministre de la santé, Abdoulaye Sabre Fadoul, à la présentation de kits d’assistance

Accompagné du Directeur général de l’ONASA, Gamar Assileck, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul a remis symboliquement les kits d’assistance aux élus du peuple, représentants les provinces concernés. Cette cérémonie symbolique marque le début de l’acheminement de l’aide du gouvernement à destination de la Tandjilé, du Batha, du Salamat, du Logone Occidental, du Mayo-Kebbi Est et des centres sociaux de N’Djamena. Ce programme d’assistance comprend des vivres, des savons, des couvertures, moustiquaires et autres besoins de première nécessité pour les personnes qui retrouvent démunies par cause d’inondation.

Lancée officiellement le 21 août à N’Djamena, cette opération a permis de servir déjà plus de 2000 ménages sur 6848 ciblés à N’Djamena. L’inondation ne concerne pas seulement N’Djamena, reconnaît le ministre. « Nous avons été alertés par nos services, par les députés mais aussi par les autorités administratives sur les cas de quelques provinces affectées par la pluviométrie. Les dispositions sont prises pour que les provinces du Batha, Mayo-Kebbi-Est, Logone Occidental, Tandjilé, Salamat et les centres sociaux de N’Djamena, au bénéfice des femmes vulnérables, puissent être servis d’urgence », informe-t-il.

Pour la député de la Tandjilé Est, Fatimé Tchombi, la réponse « prompte » du gouvernement est à saluer. Cette assistance est au profit des personnes vulnérables, « nous nous en chargerons à ce qu’elle parvienne aux bénéficiaires ». Elle appelle les autorités locales à bien gérer cette aide pour le bien des couches touchées par les inondations et promet que les élus du peuple accompagneront de bout en bout la distribution de ces kits aux sinistrés.

Un camion affrété pour apporter les kits dans la province du Batha.

Les différents camions affrétés à partir de N’Djamena, apporteront un complément d’assistance puisque, informe le ministre Abdoulaye Sabre Fadoul, les entrepôts de l’ONASA dans les provinces contiennent d’importants stocks de vivres qui, associés kits apportés de N’Djamena, permettront de soulager  les sinistrés des inondations.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :