Tchad : des responsables du centre Dakouna formés sur les risques liés aux drogues

Tchad : des responsables du centre Dakouna formés sur les risques liés aux drogues

SOCIETE – Du 14 au 15 juillet, quatre responsables du centre Dakouna Espoir ont été formés en vue de la lutte contre la drogue et l’alcool. C’est une formation initiée par l’association Action pour l’éducation et la citoyenneté

‘’La rue et les enfants dans la rue, notion de base en addictologie’’ c’est la thématique retenu pour renforcer les capacités des responsables du centre Dakouna Espoir qui accueille beaucoup de jeunes défavorisés. Cette formation vise aussi à mettre en œuvre un micro projet d’appui aux enfants dans la rue qui dépendent des stupéfiants. Le projet est financé par le consortium PEDH.  

Selon la formatrice, Adoumbaye Germaine, la question de la consommation des stupéfiants (barca, béret rouge, col, mbogo ) est un réel problème de santé publique qui concerne en grande partie les jeunes, notamment les enfants dans la rue. “A travers ce projet, nous voudrions offrir une prise en charge des enfants dans la rue en processus de réinsertion au centre Dakouna”, a expliqué Adoumabye Germaine. Elle précise par ailleurs que “les séances de cure de désintoxication de 15 jeunes avec l’appui du centre CEDIRAA, la formation de 21 jeunes ambassadeurs dans la lutte contre la consommation des drogues chez leurs pairs et l’actuelle formation des quatre responsables du centre sur les notions liées aux drogues et leurs prises en charge”, sont tous des aspects de ce projet.

Créée en 2016, l’association Action pour l’éducation et la citoyenneté est une organisation apolitique. Elle a pour objectif principal la contribution à l’édifice éducatif national par la promotion des valeurs citoyennes et l’accès à l’éducation de qualité pour tous .

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :