Tchad : des militaires préparés pour leur retour à la vie civile

Tchad : des militaires préparés pour leur retour à la vie civile

SÉCURITÉ – Douze militaires en fin de carrière suivent du 03 au 12 septembre un stage de reconversion pour la vie civile.

Métier du bâtiment, tel est le module de ce stage de reconversion organisé avec le soutien de la direction de la coopération de sécurité et de défense. Dans ce cadre, douze militaires en fin de carrière suivent un stage sur un chantier d’application au sein de l’état-major général des armées (EMGA). Les travaux consistent à installer des éclairages sur le mur de cette institution afin d’en renforcer la sécurité. Ce stage les prépare à la vie civile.

Faut-il le rappeler, ce projet entre dans le cadre des six conventions signées le mercredi dernier par le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense nationale, de la Sécurité publique et des Anciens combattants, Mahamat Abali Salah, et l’ambassadeur de la France au Tchad, Philippe Lacoste.

LIRE AUSSI : les députés discutent sur la demande de prorogation de l’état d’urgence

Ces conventions en matière de la securité et de la défense favoriseront la direction générale du renseignement militaire dans la logistique et la maintenance des véhicules et des matériels. À travers ces conventions, des jeunes cadres seront formés. Il est également prévu la formation professionnelle et la reconversion des militaires.

Deux stages de reconversion seront organisés chaque année au centre de formation de la direction centrale de génie militaire. Ce projet, conduit par un coopérant militaire français, est destiné aux militaires en fin de carrière afin de mieux les préparer au retour à la vie civile. D’autres stages sont aussi mis en œuvre par le centre militaire d’instruction agricole de Koundoul.

Laisser un commentaire