Tchad : des éléments de la Garde forestière et faunique attaqués

Tchad : des éléments de la Garde forestière et faunique attaqués

Des dizaines de braconniers lourdement armés, à dos de cheval, ont attaqué le mardi 6 août 2019, des éléments de la Garde forestière et faunique (GFF) en position dans la Réserve de faune de Binder-Léré.

Sept carcasses d’éléphants sont retrouvées à travers la Réserve par les éléments de la GFF en poursuite des braconniers. Ces braconniers viennent à partir du territoire camerounais. Selon un communiqué du ministère de l’Eau, de l’Environnement et de la Pêche, de nos jours, les braconniers possèdent des armements de pointe allant des armes automatiques, des visionneurs nocturnes aux  moyens de communication satellitaire.  De plus amples informations relatives à l’attaque seront fournies ultérieurement, précise le communiqué.

Pour rappel, début février 2018, 19 carcasses d’éléphants ont été découvertes dans la Réserve de faune Binder-Léré. Les braconniers ont infiltré la Réserve de faune toujours à partir du Cameroun.

Une carcasse d’éléphant après l’attaque/ Ph MEEP

« La contribution des autorités camerounaises à la lutte contre le braconnage est souhaitable afin d’endiguer les actions des braconniers dans cette réserve faunique. De même, un accord tripartite entre le Cameroun, la République Centrafricaine et le Tchad est nécessaire pour contrecarrer les braconniers » selon les termes du communiqué.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :