Tchad : des agents formés sur le dispositif minimum d’urgence en santé de reproduction

Tchad : des agents formés sur le dispositif minimum d’urgence en santé de reproduction

La formation du personnel de la santé des différentes provinces du Tchad sur le dispositif minimum d’urgence a été clôturé ce vendredi à l’hôtel Résidence de N’Djamena.

L’atelier de formation du corps médical sur le dispositif minimum d’urgence a débuté le 22 et a pris fin ce vendredi 26 juillet. Il a vu la collaboration de plusieurs organisations en charge de la santé de reproduction comme l’ UNFPA (Fonds des Nations unies pour la population), Care, et IRC (International Rescue Committe). C’était sous la houlette du ministère de la Santé publique. L’atelier a permis d’outiller les médecins et infirmiers des nouvelles méthodes afin de renforcer leurs capacités.

Pour la directrice des programmes de l’ONG Care, Sophie Ortella, cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des efforts de son organisation au Tchad. A l’issue de cette formation, les participants ont présenté leurs activités prévues. Celles-ci s’étalent sur la restitution des techniques acquises, la formation du personnel de santé dans les zones reculées, l’approvisionnement en intrants en matière de santé de reproduction, le renforcement de la qualité de service.

Le directeur pays de l’IRC, Francis Sala Diakanda souligne que la meilleure défense c’est l’attaque. C’est pour cette raison que les agents de santé ont été formés pour contribuer à l’amélioration de la santé de reproduction .

Prenant part à la clôture des travaux, le directeur de la santé de reproduction et de la vaccination du ministère de la Santé publique, Dr Awad Adam Awad, se dit satisfait de cette formation et exhorte les participants à se servir des acquis pour les pratiquer sur le terrain.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :