Tchad : Deby appelle les musulmans au respect de la forme républicaine de l’Etat

0
191

A l’occasion de l’Aïd Al Adha célébrée vendredi 1er septembre 2017, le Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAI) du Tchad a dénoncé de vive voix la création des mosquées d’une manière anarchique partout dans le pays.

C’était en présence du président de la République, Idriss Deby Itno, lors de la présentation des vœux de la fête de Tabaski que cette critique a été faite. Au nom du CSAI, le président, Cheick Hissein Hassan Abakar explique que cette prolifération des mosquées échappe à la surveillance du conseil. Cheick Hissein Hassan dénonce aussi l’ingérence des autorités administrative dans les affaires religieuses. « C’est un problème majeur », a-t-il dit.

Le chef de l’Etat Idriss Deby Itno, à son tour a condamné la création anarchique des mosquées et donne plein pouvoir au Conseil de contrôler systématiquement la création des lieux de culte. « Même les écoles coraniques (madrasas) ne doivent être créées sans votre avis », a-t-il précisé au président du CSAI.

Le président Deby prévient qu’aucune forme religieuse de prosélytisme ne sera acceptée. Il interpelle les leaders religieux à maintenir la fraternité entre les fidèles de différentes confessions religieuses. Le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno a rappelé que le Tchad est un pays laïc.

Laisser un commentaire