Tchad: plus de 5 millions USD investis par le PNUD en 2012

Tchad: plus de 5 millions USD investis par le PNUD en 2012

N’DJAMENA, 6 février (Xinhua) — Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a dépensé plus de 5 millions USD en faveur du Tchad au cours de l’année 2012, indique un document conjoint publié par l’organisation onusienne et le gouvernement tchadien, à l’occasion de la revue annuelle du Plan d’actions 2012- 2013 ouverte mercredi dans la capitale tchadienne.

70% de ces dépenses concernent la poursuite de l’exécution de plusieurs programmes et projets du précédent CPAP: appui aux cycles électoraux, micro-finances, enquête technique et déminage, parc naturel de Manda (au sud du pays), etc.

“Plus de 60% de ces dépenses sont liées à l’assistance technique internationale. En effet, le PNUD a fait recours, en 2012, à une dizaine d’experts internationaux résidents, une vingtaine de VNUs (Volontaires des Nations Unies, Ndlr) et plusieurs missionnaires pour des consultations de courte durée”, précise le document.

Cette expertise a permis de palier aux insuffisances de capacités inhérent à tout pays sortant d’une période de crises cumulées. La proportion des dépenses d’assistance technique est insupportable surtout qu’il s’agisse des projets hérités du cycle précédent et qui sont censés être clôturés. Le montant élevé de ces coûts s’explique par le versement d’indemnités qui s’ajoutent aux salaires en raison des risques liés à la situation du pays.

Le PNUD et le gouvernement tchadien devraient à terme, selon leur texte conjoint, adopter une stratégie devant permettre d’alléger cette charge en faisant plus recours à d’assistance internationale ponctuelle et de haute qualité, en encourageant une utilisation optimale des compétences nationales résidentes ou extérieures.

Une telle stratégie devra permettre de maximaliser les ressources du PNUD pour des appuis directs à fort impact et bénéfique à la population tchadienne.

Le Plan d’actions du PNUD au Tchad (2012-2015), conclu après un long processus de consultations intenses avec le gouvernement tchadien, la société civile, le secteur privé, les partenaires au développement et les agences de du Système des Nations Unies au Tchad, s’articule autour de quatre principaux axes: gouvernance économique et promotion de l’emploi; énergie, environnement, développement durable et capital humain; gouvernance démocratique; consolidation de la paix et transition vers un développement durable.

A ces grands axes s’ajoutent les domaines transversaux qui sont l’équité du genre, les droits humains, le VIH/sida, la prévention et la gestion des conflits et le renforcement des capacités.

Le montant requis pour la mise en oeuvre de ce Plan d’actions est de 85 millions USD, dont le tiers sera financé sur les ressources propres du PNUD; le reliquat de financement est à rechercher.

La mobilisation de ressources additionnelles, sous forme de partage de coût, a permis de récolter, en 2012,19 millions USD, dont près de 6 millions USD apportés par le gouvernement tchadien.

Il s’agit des fonds mobilisés par le PNUD pour le pays, soit sous forme de cofinancement, soit sous forme de partage des coûts, auprès du gouvernement et des donateurs résidents ou n’ayant pas une représentation locale ou qui souhaiteraient faire transiter leur assistance par le système des Nations Unies.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :