Tchad : ce qu’il faut savoir sur la réforme de la Société des télécommunications

Créée en 1998 pour fournir les services des télécommunications, la Société des télécommunications du Tchad (Sotel-Tchad) est secouée par plusieurs difficultés qui font état de contre-performance persistante. Situation qui a obligé le ministère de tutelle à entamer sa restructuration. Le forum Tchad Numérique ouvert ce jeudi 11 juillet permettra également de faire une rétrospection de cette société.

La Sotel Tchad traverse des difficultés comme le paiement des salaires des employés à terme échu, la maitrise convenable des charges de fonctionnement, l’impossibilité de procéder à des investissements conséquents en vue de renouveler les facteurs et d’honorer les différents engagements.

Au vu de ces difficultés, la société s’oriente pour la réalisation de ses actions, dans l’optique d’offrir un service de qualité à la population. Au titre de l’année 2019, un plan d’actions réaliste et cohérent dont la mise en œuvre permettra une réalisation efficace est élaborée. La Sotel, sous la tutelle du ministère de Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, envisage mettre un plan de réorganisation en deux phases.

La restructuration de la société

Quelques actions devront être mises en œuvre comme l’assainissement des comptes, qui se traduit par la certification des comptes et croisement des dettes et créances vis-à-vis de l’Etat. Il est également prévu l’élaboration d’un plan social qui vise l’audit du personnel dans l’optique de la réorganisation des services et de la compression des agents  indisponibles. Sans oublier le renforcement des capacités du personnel qui vise à rendre plus compétent le personnel de la société par des formations définies en fonction des profils et des besoins de la société.

La redynamisation de la société

Dans cette phase, les actions suivantes seront entreprises : la modernisation des infrastructures telles que les réseaux mobiles (GSM et CDMA) et fixe ; la modernisation du réseau de transmission ; la mise en place des réseaux 3 et 4G pour assurer la fourniture de l’internet haut débit.

Ces actions seront suivies de la mise en place d’une stratégie efficace de la reconquête du marché. En tant qu’opérateur historique dans le secteur de la télécommunication, le ministère de tutelle entend mettre tout en œuvre pour chercher les solutions qui puissent lui permettre d’accomplir sa mission.  Par ailleurs, la Sotel est en quête des partenaires financiers et techniques.

Un commentaire

  1. Abgoudja Mht Oumar
    13 juillet 2019 at 8 h 13 min Répondre

    Bonjour,
    Nous encourageons franchement et vivement cet initiative de réforme. C’est une une nécessité qu’il fallait y penser depuis longtemps !
    Nous saluons la vision du ministère de NTIC et nous vous demandons de tenir à vos engagements

    Merci
    Vive le Tchad
    Vive la Sotel-Tchad

Laisser un commentaire