Tchad: carence d’apport nutritionnel chez les enfants de moins de deux ans selon Unicef

Tchad: carence d’apport nutritionnel chez les enfants de moins de deux ans selon Unicef

Cinq enfants sur six âgés de moins de deux ans au Tchad ne consomment pas suffisamment d’aliments nutritifs pour leur âge, ce qui les prive de l’énergie et des nutriments dont ils ont besoin au stade le plus décisif de leur développement physique et cognitif, selon un communiqué de l’Unicef publié vendredi.

“Ce sont les nourrissons et jeunes enfants qui ont les besoins en nutriments les plus élevés au cours d’une vie. Cependant, l’organisme et le cerveau de millions de jeunes enfants n’atteignent pas leur plein potentiel en raison d’une alimentation insuffisante, à un stade trop tardif”, déplore France Begin, conseillère principale pour la nutrition à l’Unicef. “À un si jeune âge, la malnutrition entraîne des lésions mentales et physiques irréversibles”.

Au Tchad, le rapport sur le coût de la faim réalisé sous le leadership du ministère du Plan et de la Coopération Internationale avec l’appui du Programme Alimentaire Mondial indique notamment que 43% des cas de mortalité infantile au Tchad sont associées à la sous-nutrition et que 56% de la population adulte au Tchad a souffert de retard de croissance durant l’enfance.

Le rapport de l’Unicef “From the First Hour of Life” (“Dès la première heure de vie”) révèle que les pratiques nutritionnelles inadaptées, notamment l’introduction tardive des aliments solides, les repas peu fréquents et le manque de diversité alimentaire, sont monnaie courante, et privent les enfants de nutriments essentiels à un âge où leur cerveau, leurs os et leur organisme en développement en ont le plus besoin.

“Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre notre combat contre la malnutrition des jeunes enfants. Leur capacité à grandir, apprendre et contribuer à l’avenir de leur pays en dépend”, conclut Mme Begin.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :