Tchad – Cameroun : 385 millions USD pour l’interconnexion et l’approvisionnement électrique

Tchad – Cameroun : 385 millions USD pour l’interconnexion et l’approvisionnement électrique

ENERGIE – La Banque mondiale a approuvé, le 16 juin, un financement de 385 millions de dollars à sa branche Association internationale de développement. Cette approbation vise à favoriser la promotion de l’interconnexion électrique régionale et le renforcement de l’approvisionnement en énergie électrique du Cameroun et du Tchad.   

385 millions de dollar américain, c’est le fonds approuvé à l’Association international de développement (IDA) le 16 juin dernier pour le financement du Projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad. Un projet qui vise à relier les réseaux électriques du sud et du nord du Cameroun. Aussi, le but est de permettre les échanges d’électricité entre le Cameroun et le Tchad et d’étendre l’accès à l’électricité à N’Djaména.

C’est en considération des problèmes d’approvisionnement en énergie du Tchad que ce projet a été financé. Faut-il encore le rappeler, le Tchad est au bas de l’échelle sur le plan mondial en ce qui concerne la distribution en Energie électrique.

Pendant ce temps, le Cameroun endure une sévère disparité à cet égard entre les régions du Sud et du Nord. Le manque d’accès à l’électricité et de fiabilité de l’alimentation, ainsi que le coût élevé de l’approvisionnement ont de multiples répercussions sur la diversification et la croissance économique des deux pays.

Lire : nouveau processus de financement de la Banque mondiale

Le financement accordé par la Banque mondiale est une priorité pour les deux pays. Car, il contribuera à relever les différents défis du secteur énergétique.   Il permettra également d’assurer la construction d’une première structure d’interconnexion haute tension d’Afrique centrale. Notamment, en mettant ainsi les sources d’énergie électrique propre du sud du Cameroun à la portée du nord du pays et du Tchad.

Le projet consiste aussi à mettre sur pied le premier réseau interconnecté du Tchad. Réseau qui favorisera le développement futur de son potentiel d’énergie solaire, et financera en passant un programme d’amélioration de la performance opérationnelle et commerciale de la Société nationale d’électricité.

Le renforcement de l’interconnexion électrique régionale est particulièrement important pour la croissance, la création d’emplois et la transformation économique“, explique Deborah Wetzel, Directrice de l’intégration régionale pour l’Afrique subsaharienne, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à la Banque mondiale. 

Un commentaire

  1. Jules Jeam
    17 juin 2020 at 20 h 36 min Répondre

    Comment est la transition energetiques en n’afrique central comme au tchad , construction de centre valorisation energetique et
    organique/ cve-cvo
    Ing/camerounais/Bresil
    Nde

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :