Tchad : bientôt la création d’une police sanitaire

Tchad : bientôt la création d’une police sanitaire

Le gouvernement du Tchad veut se doter d’une police sanitaire pour assurer la protection de sa population. Un projet de décret est examiné et adopté à cet effet lors du conseil des ministres, tenu ce 15 août 2019, en présence de chef de l’Etat, Idriss Déby Itno.

Parmi les quatre projets de textes examinés et adoptés au conseil des ministres de ce jeudi, 15 août 2019, figure le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de la police sanitaire en République du Tchad.

Explicitement, cette police sanitaire aura pour objectif de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations par le renforcement des textes législatifs et réglementaires dans les domaines les plus sensibles. Il s’agit notamment de : l’hygiène de l’habitat, l’hygiène environnementale, les établissements scolaires et sanitaires, les voies et places publiques, les marchés, la pollution en milieu naturel, la vente illicite des médicaments, tabac et autres substances dangereuses.

« Pour plus d’efficacité et pour une meilleure protection de la vie de la population, cette police sanitaire qui est une innovation que les autorités veulent apporter au secteur de la santé, regroupera plusieurs ministères et institutions du pays en vue de fusionner les énergies » explique le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Oumar Yaya Hisseine, au cours du compte rendu du conseil.

Selon lui, l’idée de la création de cette police sanitaire est une ambition nourrie depuis un certain temps pour assurer le bien-être de la population tchadienne, à travers les services de soin de qualité. Elle est l’une des clauses du forum sur la santé tenue à N’Djaména en début de l’année 2019.

Laisser un commentaire