Tchad : Bachir interdit la marche des personnes handicapées

Tchad : Bachir interdit la marche des personnes handicapées

La marche des organisations des personnes handicapées prévu pour ce matin du rond point à double voies vers l’assemblée nationale a été interdite par Ahmat Bachir. Tôt ce matin vers 6h les personnes handicapes ont été encerclées par la police et arrêtées sur le champ. Une vingtaine a été embarquée dans les véhicules des CSP et conduites au commissariat central. Dans les slogans que les personnes handicapés avaient préparé pour leur marche on pouvait lire, « trop c’est trop », « nous sommes oubliés ». Le ministre de la sécurité publique et de l’immigration, Ahmat Mahamat Bachir a fait une descente au commissariat central pour rencontrer ces personnes et leur dire que leur marche est illégale et non autorisée. Par ailleurs Ahmat Mahamat Bachir indique que cette manière ne leur permettra pas d’entrer dans leurs droits. Il y’a le ministère de l’action sociale à qui ils doivent s’adresser. Le ministre de déclarer que ces personnes handicapées sont manipulées par les hommes politiques qu’il a qualifié des politicard aux petits pieds. Ahmat Bachir a fait aussi savoir que ces personnes handicapées arrêtés seront présentées au juge. Rappelons que les personnes handicapées revendiquent entre autre la prise du décret d’application de la loi 007 portant protection des personnes handicapées, la ratification de la convention des nations unies en faveur des personnes handicapées et son protocole facultatif et la ratification du traité de Marrakech, la question de leur dossier d’intégration à la fonction publique, la subvention des associations des personnes handicapées ainsi que l’annulation de la décision de l’arrestation des handicapées.

Un commentaire

  1. idriss Mahamat
    17 octobre 2015 at 13 h 00 min Répondre

    a mon avis c’est comme si la loi 007 ne pas crédible.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :