mardi 21 septembre 2021

Tchad – Baccalauréat 2019 : voici 11 consignes à l’intention des candidats

ÉDUCATION – Plus de 81 000 candidats composeront a partir du lundi 1er juillet 2019, le baccalauréat du second degré session de 2019. Tchadinfos.com vous présente les consignes a l’intention des candidats.

Les consignes à l’intention des candidats sont érigés en un règlement intérieur intitulé “consignes à l’intention des candidats”. C’est par circulaire N° 234/PR/MESR/SG/ONECS/2019 portant Police générale des examens et concours officiels relevant du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation.

Il est recommandé aux candidats ce qui suit :

  1. L’accès à la salle d’examen est conditionnée par la présentation de la carte biométrique ;
  2. Un quart d’heure après le début des épreuves, les candidats ne peuvent plus être admis en salle d’examen quel qu’en soit le motif du retard ;
  3. Il est strictement interdit d’apporter dans l’enceinte du centre ou sous centre d’examen, tout appareil de communication ;
  4. Il est strictement interdit d’entrer dans la salle d’examen avec une calculatrice programmable avec mémoire permanent (sauf autorisation expresse mentionnée sur l’épreuve), un micro ordinateur, des feuilles de papier de toute nature, des cahiers, des livres autres que les dictionnaires ou lexique autorisés ;
  5. Toute communication entre candidats est interdite ; en cas de nécessité, le candidat s’adressera de manière intelligente aux surveillants en veillant à ne pas perturber les autres candidats ;
  6. Il est interdit de porter sur la partie de la feuille réservée à la composition proprement dite du candidat toute indication susceptible d’identifier ledit candidat ;
  7. Les candidats ne sont pas autorisés à sortir de la salle d’examen durant les épreuves. En cas de besoin réel et sérieux, le candidat sera autorisé à sortir pour une durée n’excédant pas 5 minutes et il devra être accompagné d’un surveillant ; par conséquent son nom et le temps mis à l’extérieur de la salle d’examen seront inscrits au procès verbal de surveillance ;
  8. Le port d’objets dangereux (couteaux, armes à feu, gourdins…) est interdit ;
  9. Les candidats doivent se soumettre aux fouilles avant d’entrer dans la salle d’examen et même dans la salle chaque fois que cela est nécessaire ;
  10. Les candidats suspectés ou coupables de fraudes ou surpris de triche ou d’échange de papiers, brouillons ou de copies d’examen seront immédiatement exclus ;
  11. Chaque candidat est tenu de remettre sa copie, même blanche, dûment remplie (c’est à dire portant le nom, prénom, la date de naissance, le numéro d’examen…) à l’un des surveillants avant de quitter la salle d’examen.

Selon le règlement, les surveillants, les coordonnateurs et les superviseurs sont impérativement invités à faire observer scrupuleusement les consignes ci-haut et, au besoin de signaler tout fait inadmissible sur les procès verbaux en mentionnant tous les détails y afférents.

Il est à noter en outre que toute fraude ou tentative de fraude, pendant le déroulement d’une session est passible d’une suspension allant de 1 à 3 ans pour tous les examens organisés par l’Office national des examens et concours du supérieur. 

Laisser un commentaire

économie

Mahamat Idriss Déby présente ses condoléances aux victimes du conflit intercommunautaire de Tyo dans le Ouaddaï

Le président du Conseil militaire de transition présente ses condoléances aux victimes du conflit intercommunautaire qui a eu lieu dimanche dans la localité de...

Tchad: les agents de l’Etat ont jusqu’au 15 octobre pour se faire enrôler dans le nouveau système SIGFIP

Dans un communiqué officiel ce lundi 20 septembre, le Directeur Général du Budget et de l'informatisation donne un délai de 45 jours aux...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité