Tchad : les audiences au palais de justice se déroulent sans avocats

Les audiences au palais de justice de N’Djamena se sont poursuivies hier, même si beaucoup des dossiers sont renvoyés pour absence des avocats. Entre temps, l’ouverture solennelle de la première session criminelle ordinaire siégeant dans la capitale initialement prévue pour ce mardi est reportée à une date ultérieure. Entre temps, l’ouverture solennelle de la première session criminelle ordinaire siégeant dans la capitale initialement prévue pour ce mardi est reportée à une date ultérieure.

La tendance serait à l’apaisement entre les autorités judiciaire et les organisations professionnelles des auxiliaires de justice. Le bâtonnier de l’ordre des avocats du Tchad et le président de la chambre des huissiers du Tchad ont assisté à une rencontre autour du ministre de la Justice et des droits de l’homme, maître Bechir Madet. L’initiative viserait à éviter l’absence des avocats a la session criminelle, afin que les verdicts qui seront prononcés ne soient pas discrédités par aucune partie.

Nouvelle de dernière heure les avocats décident de reconduire leur mouvement et dénoncent la tenue des sessions criminelles à Moundou sans avocats.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :