Tchad : Aserpe Dickreo Amos, suspendu de la présidence de l’UNET

Le secrétaire général de l’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET),  Fréderic RAIKINA BEALOUM, a fait ce matin du 2 septembre, un point de presse. Il annonce la suspension du président de l’UNET, ASERPE DICKREO Amos.

Un procès-verbal daté du 30 juin 2020, signé par 8 membres de l’UNET dont son secrétaire général, Fréderic Raikina Bealoum BEALOUM acte la suspension du président de ladite union, ASERPE DICKREO Amos, pour des motifs tels que, abus d’autorité, déclaration unilatérale, perturbation pour des intérêts personnels. « Il parait que, ASERPE DICKREO Amos avec un groupuscule ont escroqué nos camarades étudiants lors de leur retour vers le Cameroun en prenant 15000 f sur chaque étudiant ; alors que le gouvernement a mis une somme colossale à la disposition de ses étudiants pour leur retour dans les lieux d’études », estime le bureau national de l’UNET. Une enquête, sera ouverte pour situer les responsabilités dans cette affaire, indique le bureau.

Par ailleurs, le bureau tient à informer les camarades et ses partenaires que, ASERPE DICKREO Amos a perdu toute légitimité car, justifie-t-il, il n’est ni étudiant, ni président des étudiants. « Ce dernier emprunte les couloirs avec certains de ses amis du quartier pour faire des déclarations faramineuses au nom de l’UNET et contre notre propre avenir parce qu’il a bien fini ses années universitaires depuis 2018 et détient son diplôme entre ses mains. Nous qualifions cela d’usurpation de titre, de perturbation et de faux et usage de faux », dénonce le bureau.

Quant aux œuvres universitaires, l’UNET estime que des efforts sont en train d’être consentis pour une reprise effective des cours.

NDALET POHOL-GAMO

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :