Tchad : les nouveaux prix des bières sont restés intactes

Tchad : les nouveaux prix des bières sont restés intactes

SOCIÉTÉ – Depuis leur mise en application par les Brasseries du Tchad, les nouveaux tarifs des boissons font l’objet d’une vive contestation. Les grossistes et tenanciers des débits de boissons ont déjà observé deux grèves de suite pour demander leur annulation.

Lancée par le collectif de lutte contre la vie chère et le Syndicat national des exploitants des bars (Synebar), la dernière grève est observée les 13 et 14 janvier 2020. Les bars et dépôts ont fermé leurs portes. Moundou, la capitale économique, a, quant à elle, étalé cette grève sur une semaine.

Djingamnayal Nelly Versinis est le responsable du Collectif de lutte contre la vie chère. Il trouve que “la dernière grève est observée a 120% sur le plan national ” donc une grande réussite, selon lui. Il affirme également être fier de savoir que les Tchadiens commencent à comprendre le sens des revendications. Qu’il appelle par la même occasion, tous les consommateurs à rester mobiliser pour les actions à venir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :