Tchad : Application de la loi 032, la plateforme syndicale répond

Tchad : Application de la loi 032, la plateforme syndicale répond

La plateforme syndicale revendicative a réagi suite au communiqué du gouvernement tchadien annonçant l’  application de la loi 032 portant régime de grève au Tchad. C’est 7 travers un communiqué de presse rendu publique  ce matin du 05 juillet 2018. .

La plateforme dit n’avoir pas signé une trêve sociale avec le gouvernement mais plutôt un accord le 14 mars 2018 pour lequel la plateforme syndicale revendicative a suspendu la grève pour permettre son application. Mais selon la plateforme, le gouvernement n’a pas honoré à ses engagements.

La plateforme syndicale trouve curieuse la sortie de la ministre des Postes et des Nouvelles Technologie de l’Information et de la Communication qualifiant les propositions de la plateforme irréalistes et insoutenables alors que ces mêmes propositions ont été appréciées par le ministre de la fonction publique, du travail chargé du dialogue social.

Pour la plateforme “les travailleurs ne demandent pas une augmentation de salaire moins encore une amélioration quelconque de conditions de travail. Ils réclament rien que leurs salaires qui leur sont injustement extorqués”.

La plateforme rappelle au gouvernement que la loi 032 est en relecture donc suspendue jusqu’à la conclusion des travaux du comité. Elle le prévient aussi qu’au cas où l’application de la loi 032 ou la menace de non paiement de salaire viendrait à être effective, le service minimum dans les hôpitaux sera suspendu et les actions de revendication à la hauteur des provocations seront entreprises.

 

2 Commentaires

  1. KAGONBE ZOUA OLIVIER
    5 juillet 2018 at 16 h 22 min Répondre

    À quoi ce gouvernement veut jouer ? Il donne toujours de fil à tordre à sa population.

  2. KAGONBE ZOUA OLIVIER
    5 juillet 2018 at 16 h 26 min Répondre

    À quoi ce gouvernement veut jouer ? Il donne toujours de fil à tordre à sa population

Laisser un commentaire