Tchad : adoption des projets de créations des officines chargés du sport, du tourisme, de l’art et de la jeunesse

Tchad : adoption des projets de créations des officines chargés du sport, du tourisme, de l’art et de la jeunesse

Signées le 15 septembre 2016 dans le cadre de la politique d’austérité budgétaire, trois ordonnances ont été adoptées ce jeudi, par les députés, lors de leur séance plénière, au palais de la démocratie de Gassi. Les trois ordonnances portent sur la fusion des organes sous tutelle du ministre de la Culture, du touristique et de l’artisanat ainsi que celui de la jeunesse, des sports et de loisirs.

Par cette adoption, le Fonds National de la Jeunesse et des Sports (FNDS), le Fonds National d’Appui à la Jeunesse (FONAJ) et de l’Office National des Sports (ONASPORTS), disparaissent pour laisser place à une entité unique, dénommé Office National d’Appui à la Jeunesse et aux  Sports (ONAJES).

Il s’agit notamment,

L’autre fusion concerne l’Office Tchadien du Tourisme (OTT), le Fonds National d’Appui aux Artistes (FONAT) et l’Agence Nationale de Développement de l’Artisanat (ANDA), qui sont réunis sous l’appellation de l’ONPTA (Office National de promotion du Tourisme, de l’Artisanat et des Arts).

La Bibliothèque Nationale, le Bureau Tchadien des Droits d’Auteur (BUTDRA) et le Centre National d’Apprentissage des Langues (CENALPA), forment désormais un seul organe appelé Maison des Patrimoines Culturels du Tchad (MPCT)

La politique de fusion des fonds, offices et autres organes sous tutelle des ministères est prise dans le cadre des 16 mesures d’urgence pour juguler la crise économique et financière. Par contre, l’Office National de Radiodiffusion et de Télévision du Tchad (ONRTV) est carrément dissout pour être remplacé par une direction générale rattachée au ministère de la Communication.

 

 

2 Commentaires

  1. Djimet
    24 novembre 2016 at 23 h 00 min Répondre

    Bsr cher compatriotes
    Depuis plus 20 mois que notre pays est victime d un crise économique et sociale .des la genèse jusque aujourd’hui les citoyens tchadiens par la majorité vie ds des situations très difficile .pour cela, il revient au parlement de voir et diagnostiqué la situation en prenant TS les paramètres nécessaires.
    Avant de résoudre un problème, il est préférable d identifié et comprendre la marge et les origine de cela .c est travaux revient au responsable ,député et les organisme nationaux de prendre en main leur responsabilité des l’or.
    Ce qui me revient coe suggestion :
    -*l État doit encouragé les secteurs porteurs de l économie (agriculture et élevage)
    -*… doit aussi faire face a la concurrence étrangères en appuyant les avantage comparative par-rapport aux avantage concurrentiels.
    *lutter contre la corruption .
    *et enfin, on doit revoir nos institution.

    Chers frères et soeurs ce ne pas le moment de vengeance ni de soulèvement, ms ce l heures ou on doit êtres fort et unis et réfléchir au future. Parce que la révolte n est qu un symbole des désordre et de faiblesse. Confère Libye.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :