Tchad : Abéché manque toujours d’eau potable

Tchad : Abéché manque toujours d’eau potable

Abéché, la capitale provinciale du Ouaddaï, connait encore un problème d’accès à l’eau potable. La Société Tchadienne des Eaux (STE) n’est plus en mesure d’approvisionner la ville en eau depuis plus d’un mois.

Le distributeur de Biteha, situé à 45 kilomètres au sud d’Abéché est en panne. D’après ‘’Le Progrès’’ qui a consulté plusieurs sources, une vétusté totale des installations serait à l’origine de cet arrêt. Les mêmes sources confient que la commande des pièces pour redémarrer les motopompes n’est toujours pas arrivée. La STE  se retrouve bloquée. Dans la ville, la population se ravitaille en eau grâce aux pompes à motricité humaine forées par des particuliers ou des ONG et associations de bienfaisance.

Les colporteurs d’eau augmentent le prix. Un pousse-pousse de dix bidons de 10 litres est livré en ce moment à 1000 Fcfa dans certains quartiers comme Djarmaya et Taradona dans le 2ème arrondissement de la ville d’Abéché. Dans d’autres quartiers, il est livré à 1500, voire 2000 Fcfa.

Entretemps, le projet Bitéha 2, lancé par le maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno, depuis juin 2019 pour résoudre définitivement le problème d’accès à l’eau potable dans la ville d’Abéché n’a toujours pas démarré.

En attendant la réaction des hautes autorités, la société Abou Simbil vient au secours de la station de pompage avec des panneaux solaires qui sont en cours d’installation pour alimenter la ville en eau potable.  

avec Le Progrès

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :