Tchad : A Faya, le taux d’accès à l’eau potable au robinet  estimé à 29% sera rehaussé à 47%, selon la STE

Tchad : A Faya, le taux d’accès à l’eau potable au robinet estimé à 29% sera rehaussé à 47%, selon la STE


PROVINCES – Des travaux de renforcement et d’extension de capacité du système d’approvisionnement en eau potable de la ville de Faya ont été lancés par la ministre de l’Hydraulique Rurale et Urbaine, Tahani Mahamat Hassane, le samedi 26 septembre 2020. Ces ouvrages permettront à plus de 1 000 ménages d’avoir accès à l’eau potable.

Ces travaux ont pour finalité le renforcement du système d’alimentation existant ; l’augmentation d’accès à l’eau potable à plus de 1000 ménages. Ils visent aussi la réhabilitation du dispositif de traitement, la mise à la disposition du centre d’exploitation installé dans cette ville depuis décembre 2018 des accessoires d’entretien et de nouveaux groupes électrogènes en vue de sécuriser la production et la pose de 8 km de réseau de la distribution.

Sous ses propres fonds, la Société tchadienne des eaux (STE) a engagé des travaux d’extension en cours d’exécution dans la province du Borkou, précisément dans la ville de Faya. L’objectif primordial de ces travaux est de matérialiser des engagements forts d’amélioration des conditions de vie de la population tchadienne en général. Selon la directrice générale de la STE, Koubra Hisseine Itno, la poursuite de ces actions par son institution s’inscrit aussi dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’accès à l’eau potable de la population dans les villes du pays. Elle estime que le taux d’accès à l’eau potable sera rehaussé à 18% et d’ autres actions viendront compléter pour aller vers les 83% en 2024- 2030.

Une promotion en faveur de la population de Faya

Dans le but de motiver la population à consommer ces eaux traitées selon les normes édictées par l’Organisation mondiale de la santé, une réduction sera faite sur les consommations. « Après la réalisation de ces travaux, une réduction de 50% sur les coûts de branchements est accordée pendant une période de deux mois » a annoncé Koubra Hisseine Itno. Une nouvelle qui a valu des applaudissements des habitants présents à la cérémonie.

Le centre d’exploitation de la STE de Faya /ph/Alex Beramgoto/Tchadinfos

La directrice générale Koubra Hisseine Itno a relevé que la STE mettra tout en œuvre pour assurer une fourniture d’eau portable aussi permanente que possible. En retour, chaque consommateur doit accomplir son devoir de règlement de ses factures de consommation à termes échus, après la période de gratuité.

Le secrétaire général de la province du Borkou, Abakar Issein Didigui, estime que ces travaux marquent une étape importante dans la voie d’amélioration du quotidien des ménages. Pour ce faire toute la population se réjouit de la présence de la STE dans la ville de Faya, selon lui.

En lançant les travaux, la cheffe du département ministériel en charge de l’eau a rassuré l’équipe dirigeante de sa disponibilité en terme de soutien et se dit satisfaite après avoir visité le centre d’exploitation.

Visite de la ministre de l’hydraulique urbaine et rurale, et la délégation sur le site d’exploitation de la STE/ph/Alex Beramgoto/Tchadinfos

« C’est le lieu de féliciter la STE aussi, pour avoir boosté le taux d’accès à l’eau potable de la province du Borkou de 25% à 47% d’ici 2021. En plus des efforts, plusieurs infrastructures hydrauliques sont prévues. Il s’agit de la construction de six châteaux d’eau métalliques y compris les forages et 272 bornes fontaines » rassure Tahani Mahamat Hassane.

Un commentaire

  1. SANOGO ALY
    30 septembre 2020 at 14 h 58 min Répondre

    je suis tres content pour cette nouvelle.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :