jeudi 16 septembre 2021

Tchad: « A cause de simples branchements [électriques] mal faits, on perd des millions chaque année», Djidda Djimy Amine

Une caravane de sensibilisation sur l’utilisation de l’eau et de l’énergie  a eu lieu ce 27 août. Cette sensibilisation est suite à de multiple  cours circuit causés par l’électricité ce dernier temps.

Au marché à mil situé dans le 4e arrondissement de la capitale, les cas d’insécurité électrique sont répétitifs. Selon les constats faits par par l’association des usagers du service publique de l’eau et de l’énergie(AUSPEE), l’installation des fils électriques n’est pas faite par les professionnels. Pour ce faire, le président de l’AUSPEE Djidda Djimy Amine  explique que « beaucoup de cas d’incendie dans nos marché et nos maisons sont d’origine électrique. Parce que à cause de simples branchements mal faits, on perd des millions chaque année.» Il poursuit qu’après « la visite de 3 boutiques successives, nous avons constaté la même chose. Ils font les installations sans respecter les normes. Quand on ne respecte pas les normes d’installation électrique et lorsqu’il y a des courts circuits, on n’arrive pas à maitriser l’incendie ».  

 Cette caravane a permis des sensibiliser les commerçant et de discuter avec les responsables des marchés sur la question d’insécurité électrique. Pour le délégué des commerçants du marché à mil, Ramadan Abba Aguide, le problème vient beaucoup plus des outils matériels électriques installés çà et là dans les boutiques. Il y’a des groupes électrogènes, des  panneaux électriques et le courant de la SNE. Ce qui crée souvent des surcharges et provoque des incendies quand les fils se touchent. « Grace à cette sensibilisation, nous pourrons mettre de l’ordre dans nos boutiques pour que tout aille pour le mieux », souligne-t-il. 

Cependant, pour une utilisation sans risque d’électricité, il faut au moins des appareils de protection, relier les câbles avec de connecteurs. Ce qui n’est pas le cas au marché à mil.

Selon  le directeur du marché à Mil, Saddam Ahmat Djouma, cette initiative leur ouvrira la porte pour plus de sensibilisation dans d’autres marchés et maisons. Par cette même occasion, il invite toutes les autres associations à s’impliquer dans ce travail pour sauver des vies et éviter des pertes matérielles importantes.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : une délégation de l’UA est à N’Djamena pour donner un coup d’accélérateur au processus d’indemnisation des victimes d’Hissène Habré

Une délégation de l’Union africaine, conduite par Tordeta Ratebaye, directeur de cabinet du président de la Commission de l’UA mais surtout président du Conseil...

Santé : Mahamat Bodingar, l’homme qui redonne des jambes aux victimes d’amputation

INTERVIEW - Travailleur de l’ombre, Mahamat Bodingar est pourtant l’homme de la seconde chance : il redonne des jambes aux victimes d’amputation au sein...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
411 votes · 412 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité