Tchad : 71 étudiants jugés en huis clos

Tchad : 71 étudiants jugés en huis clos

Les étudiants arrêtés ce vendredi dans leurs bus après une manifestation suite à la visite du ministre de tutelle sont jugés ce 28 février. Une audience dite publique la veille, devient un procès à huis clos le jour du procès avec une énorme disposition sécuritaire. Près de 25 véhicules des forces de l’ordre sont visibles dans la cour du parquet de grande instance de N’Djamena et même dans les alentours.

Depuis le matin vers 9h, parents, amis et des journalistes sont venus suivre le procès des étudiants. Mais sont surpris que le procès se déroule en huis clos. Les personnes venues assistées au procès sont restées en dehors du parquet. Quelques étudiants avec des affiches en mains demandant la libération de leurs collègues. Rappelons que le président de l’union nationale des étudiants tchadiens Nguelem Richard est aussi dans le groupe, il a été arrêté hier en début de soirée à son domicile.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :