Tchad : 496 milliards de francs CFA de déficit budgétaire prévu pour 2018

Tchad : 496 milliards de francs CFA de déficit budgétaire prévu pour 2018

Le déficit prévisionnel du budget général de l’Etat tchadien pour l’exercice 2018 sera de 496 milliards de francs CFA (890 millions de dollars), a annoncé jeudi, 08 décembre 2017, la porte-parole du gouvernement, Madeleine Alingué. C’était à l’occasion du compte rendu du conseil des ministres tenu le même jour.

Le projet de budget 2018, adopté en conseil des ministres, prévoit les ressources à 846 milliards de FCFA (1,5 milliard de dollars) et les dépenses à 1.343 milliards de FCFA (2,4 milliards de dollars).

Pour combler ce déficit prévisionnel, le gouvernement entend recourir à des appuis budgétaires des partenaires d’un montant de 111 milliards de FCFA (199 millions de dollars). Il compte également sur le décaissement attendu de la Facilité élargie des crédits du Fonds monétaire international d’un montant de 55 milliards de FCFA, le rééchelonnement attendu de la dette Glencore pour un montant de 234 milliards de FCFA et les opérations issues des titres publics à hauteur de 139 de milliards francs FCFA.

“Notre situation financière est difficile, la responsabilité et l’austérité sont de rigueur. Notre crédibilité, soutenabilité, solvabilité sont conditionnées par une réduction des dépenses et une mobilisation des ressources”, a déclaré Mme Alingué.

Pour accroître la mobilisation des ressources fiscales, la porte-parole du gouvernement a précisé que les efforts continueront sur la modernisation du cadre général des réformes envisagées par le gouvernement. Mais aussi, de l’administration fiscale et douanière, la mise en place d’un système d’information intégrée décisionnelle de gestion des finances, en passant par la réorganisation des régies financières.

S’agissant des dépenses, le gouvernement s’engage, avec le concours de la communauté internationale, à maintenir le niveau des dépenses prévues dans son plan national de développement 2017-2021, tout en privilégiant l’opérationnalisation de la structure en charge des achats de l’Etat, l’audit du patrimoine immobilier de l’Etat, la poursuite du contrôle des diplômes des agents civils de l’Etat.

Avec Xinhua

Un commentaire

  1. Idriss Mahamat Abakar
    8 décembre 2017 at 18 h 55 min Répondre

    En tout cas on va voir

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :