Tchad : 465 343 réfugiés et demandeurs d’asile sur le territoire, selon le HCR

Tchad : 465 343 réfugiés et demandeurs d’asile sur le territoire, selon le HCR

SOCIÉTÉ – Le Tchad est le seul pays en Afrique centrale qui accueille plus de réfugiés et demandeurs d’asile. Plus de 465 000 personnes vivent sous la responsabilité du Haut commissariat des Nations unies (UNHCR) pour les réfugiés au Tchad et son partenaire, le gouvernement. Tchadinfos vous propose un focus sur les statistiques périodiques du mois d’avril.

La population totale des réfugiés et demandeurs d’asile au Tchad est passée de 462.793 personnes, au mois de mars, à 465.343 à la fin du mois d’Avril 2019. Cette hausse globale découle des activités d’enregistrement continu dans les camps et en milieu urbain.

Pour le mois de juin, l’activité dominante est la régularisation des naissances dans les camps. Ainsi, la sous-délégation d’Iriba vient en tête avec 55 %. Elle est suivie de la sous-délégation de Farchana avec un taux de 30 %. Celle de Goz Beida et la représentation de N’Djamena ont chacune 6%. Enfin, la sous-délégation Goré a 3 %.

Cartographie de la population réfugiés et demandeurs d’asile d’avril 2019

LIRE AUSSI : Tchad : afflux de 20.000 nouveaux réfugiés de la RCA

Les activités de rapatriement des réfugiés soudanais et le retour des réfugiés tchadiens du Soudan se poursuivent toujours à l’Est. Le nombre total des personnes concernées par ces deux opérations s’élève à 3.824 pour les rapatries vers le Soudans et à 5.093 pour les retournés dans le Sila, au Tchad.

174 340 déplacés dans la province du Lac-Tchad

Pour les personnes déplacées dans le Lac-Tchad, il ressort du Rapport de Déplacement 7 (8 Janvier — 28 Février 2019) de l’Organisation internationale de migration (OIM) du 3 mai 2019, que 174 340 personnes sont en déplacement dans cette province. La cause :  les combats entre les groupes armés et les forces armées nationales des pays de la région.

Parmi les 174 340 populations déplacées, le HCR compte 130 472 personnes déplacées internes, soit un taux de 75 %, 41 199 retournés, un taux de 24 % et 2 669 ressortissants de pays tiers, soit 1 %.

LIRE AUSSI : 14 ans après, les réfugiés soudanais signent leur retour

Laisser un commentaire