Tchad : 30 femmes formées en plaidoyer et engagement citoyen reçoivent leurs attestions

Tchad : 30 femmes formées en plaidoyer et engagement citoyen reçoivent leurs attestions

SOCIAL – L’ONG Equal Access a procédé ce mercredi 12 juin au Cefod, à la remise des attestions de trente jeunes femmes. Ces femmes ont suivi une formation en plaidoyer, engagement citoyen et technique de prise de vue, dans le cadre du projet Voix de paix.

Elles sont trente femmes, venues de divers horizons, à recevoir leurs attestation ce 12 juin au Cefod. Des attestations qui sanctionnent trois jours de formation en plaidoyer, engagement citoyen et techniques de prise de vues. Cette formation est dispensée dans le cadre du projet Voix de paix, mis en œuvre par Equal Access International au Tchad.

L’objectif de cette formation est coacher des jeunes femmes a s’attaquer aux enjeux de la sécurité, de la bonne gouvernance entre autres. Ainsi, ces trente jeunes femmes ont appris les concepts de l’extrémisme violent, les différentes étapes des la réalisation d’une vidéo avec un smartphone.

« Ils nous ont appris des techniques de prise de vue pour réaliser des courts métrages pour la sensibilisation surtout des femmes. Ça s’est bien passé » affirme Maimouna Ada, participante du Tech Camp.

“Au début, quand j’ai vu le programme, j’ai eu peur mais après c’était ludique, on échangeait. Par rapport aux techniques audiovisuelles, on a utilisé une application simple. Comme j’ai l’habitude des réseaux sociaux j’ai facilement maîtrisé”. 

Maimouna Ada, particiapante au Tech camp femme 2019

Pour le directeur pays de l’ONG Equal access intenational, Clement Sianka, l’objectif recherché par ce projet est de créer un réseau régional d’influenceurs de changement de comportement. 

« Le projet Voix de paix permet aux parties prenantes dans un conflit ou dans une situation de regarder vers la paix. Nous cherchons aussi bien les jeunes, les femmes, les hommes, nous regardons vers une direction qui est celle d’une société où il n’y a pas de violence. Nous pensons que les femmes ont un rôle important dans la construction de la paix » souligne-t-il.

Clément Sianka, directeur de Equal access international Tchad lors de la remise des attestations du Tech Camp Femme 2019 (12/06/2019) ©Remadji Victoria

Clément Sianka demande à ces jeunes femmes formées de s’engager. « Nous voulons vous engager a être des partenaires pour la paix, pour que toutes les situations que vous verrez et qui ne sont pas correctes, ne vous taisez pas. Dénoncez-les en proposant des solutions » invite-t-il.

Voix de paix est un projet financé par l’USAID a hauteur de 25 millions de dollars sur une durée de 5 ans. Il couvre le Tchad, le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali et le Niger. Il a été lancé il y a 3 ans.

Laisser un commentaire