Tchad : 1ère réunion sur les régies financières de l’ère 4e République

Tchad : 1ère réunion sur les régies financières de l’ère 4e République

Dans le but de renforcer le trésor public, compte tenu de la situation financière du Tchad, une réunion est dirigée par le Président de la République en matinée de ce lundi 21 mai 2018. C’est au palais présidentiel que le ministre des Finances et son équipe technique ont répondu présents à cette assise.

Après concertations, il est constaté que la situation financière du pays demeure critique. Au cours de la réunion, le ministre des Finances et du Budget, M. Issa Mahamat Abdel Mahmoud constate que les recettes actuellement mobilisées ne sont pas à la hauteur par rapport à notre économie.  « C’était une réunion qui permet de revoir la situation de nos régies, la situation de nos recettes collectées et les prévisions et la situation futures de ce que nous allons collecter », explique-t-il.

Durant cette réunion, le chef de l’État, Idriss Deby Itno a instruit la nouvelle équipe au travail, pour la mobilisation des recettes dues à l’État. Aussi, il invite le ministre et son staff, d’abattre un travail sans relâche afin que les recettes puissent être versées intégralement au trésor public.  D’après le ministre des Finances et du Budget, la nouvelle équipe mise sur pieds suivant les normes de la 4e République, a de la volonté.  « Je pense que son Excellence, le Président de la République, Idriss Deby Itno nous a encouragés dans le sens de faire plus, de donner le meilleur de nous-même, pour sortir notre pays de la situation ou nous sommes. Nous n’avons pas le droit d’échouer » affirme le ministre des Finances et du Budget, M. Issa Mahamat Abdel Mahmoud.

En effet, après sa délocalisation à la Primature en 2015, la réunion mensuelle consacrée aux régies financières, réintègre son local initial après la suppression du poste de Premier ministre par la loi fondamentale instituant la 4e République. Étaient présents à cette rencontre, des Directeurs généraux du trésor, les trésoriers, des impôts, des domaines et des douanes ainsi que l’inspecteur général du ministre des Finances.

Laisser un commentaire